Actualité sportive en auvergne



Photo © Emeric Enaud

Pro B : la JAVCM se tourne déjà vers demain

Les play-offs n’auront duré que deux matchs pour la JAVCM. Une fin cruelle au regard de la belle saison régulière. Le club planche déjà sur le casting 2019- 2020.

Frustrante. Précoce. Décevante. Les mots ne manquent pas pour qualifier l’élimination de la JA Vichy-Clermont Métropole en deux matchs secs, dès les quarts de finale, face au promu Gries­-Oberhoffen, huitième du championnat. Sa belle troisième place à l’issue de la saison régulière et l’assurance d’avoir « l’avantage terrain » face à la formation alsacienne, mais également pour la demi­finale, laissait présager un autre parcours.

« Mais finir troisième, ce n’est pas un totem d’immunité pour le premier tour. À partir du moment où l’on se rate sur le premier match, on se met en danger sur le deuxième. Gries a inversé la série et on est devenu outsider », observait Guillame Vizade à l’issue de la défaite en Alsace, samedi soir (90­ 85). Si le résultat est le même et le scénario ressemblant, ce deuxième revers était bien différent du premier sur le plan du comportement des « jaune et rouge ». 

Un manque de maîtrise récurrent contre les top équipes

« On prend 22 rebonds offensifs, on fait 10 interceptions. Ce sont des statistiques d’une équipe qui n’a pas lâché. On ne peut pas reprocher aux gars de ne pas s’être battus. Mais une fois dans l’intensité requise, on aurait dû faire un meilleur usage des ballons », reconnaissait le coach de la JAVCM . L’équipe n’a pas su appuyer là où ça faisait mal quand Gries-­Oberhoffen était à la peine.

« On a eu les ballons pour continueràfaire fructifier notre avantage. Ça restera un regret. Il faudra analyser ce manque de maîtrise. Ça a été un peu récurrent contre les équipes du top 8. On n’était peut­-être pas suffisamment matures et équipés pour gérer ce genre de situations contre des top équipes », s’interroge Guillaume Vizade, tout de même largement satisfait de la prestation d’ensemble de son groupe. « On nous annonçait à la 12e place et on a fini 3e. On a fait des paris qui ont fonctionné au niveau du recrutement. L’équipe a progressé et a amplement rempli l’objectif. »

Le recrutement commence par les Français

Le staff n’a pas attendu l’issue de ces play­offs pour se tourner vers la saison prochaine et plancher sur le casting 2019­-2020. Avec une ligne directrice : « L’étape prioritaire est de constituer notre socle de joueurs français car ce marché s’épuise vite. Cela fait un moment que l’on travaille à la re­signature de certains. Quelques dossiers sont bien avancés », annonce l’entraîneur de Vichy­-Clermont. À partir de ce contingent de JFL, le club « affinera les profils étrangers ».

La saison prochaine, les équipes de Pro B ne pourront plus aligner qu’un seul Américain (au lieu de deux) mais auront droit à trois joueurs Bosman/Cotonou. Le choix du joueur US constituera donc un enjeu important. Sur ce point, comme les autres clubs de Pro B, la JAVCM n’aura pas la maîtrise du calendrier, les Américains gardant leur préférence pour les championnats d’élite avant, une fois recalés, de regarder à l’étage inférieur.

 

Olivier Rezel

Commentaire