Actualité sportive en auvergne



Photo © Emeric Enaud

Prat (Cusset) : "Très fier de mes joueurs"

On prédisait l'enfer à Cusset face au Servette de Genève. Pourtant, les joueurs de l'Allier ont failli remporter leur demi-finale de ligue AURA (défaite 25-23). Tout s'est joué sur un drop inscrit à la dernière seconde par le demi-de-mêlée suisse. Après la rencontre, et ce malgré la légitime déception, l'entraîneur de Cusset était particulièrement fier de ses hommes.

Quel sentiment prédomine après cette rencontre ?
« On ne savait pas trop à quoi s'attendre avant le match. On nous annonçait que nous allions être mangés et que l'on existerait pas. Mais nous, nous savions que nous avions des valeurs. On n'a pas les mêmes moyens, on n'a pas les mêmes joueurs, pas du tout les mêmes structures. Mais ce qu'ont fait mes joueurs aujourd'hui (samedi), c'est énorme ! En terme de jeu, en terme d'investissement... On est hyper déçu pour eux. Je ne dis pas que l'on mérite de gagner ce match. Mais on tient tout de même la victoire à 30 secondes de la fin. Même s'il y a beaucoup de déception chez les joueurs, car c'était important pour eux de participer à la fête de Bourgoin, leur prestation est majuscule. Cela va nous apporter beaucoup de certitudes pour aborder le championnat de France dans trois semaines. On est très très fier d'eux. »

 

La fierté vient-elle avant la frustration ?
« Les joueurs sont évidemment très frustrés. Au sein de l'encadrement, bien sûr que nous sommes déçus pour eux parce qu'ils ont joué à 200%. Mais on a autant de fierté que de déception. On va essayer de garder le positif de cette rencontre malgré cette courte défaite. »

Compte-tenu de la qualité de l'adversité, est-ce que ce match va vous servir pour la suite, et notamment en Fédérale 3 ?
« Ça a été dur de remobiliser les joueurs après la montée en Fédérale 3 validée la semaine dernière face à Brioude. Le match que l'on vient de faire face au Servette de Genève c'était quasiment de la Fédérale 2. Et ça, ça nous apporte bien évidemment beaucoup de certitudes. On sait que l'on possède un groupe de qualité. Un groupe avec beaucoup de mixité entre anciens et jeunes joueurs. On va pouvoir construire sur ce genre de confrontation. Je le répète, on est très fier d'eux. On aurait vraiment aimé qu'ils aient cette victoire. Même d'un petit point. » 

Propos recueillis par Arnaud Clergue

Commentaire