Actualité sportive en auvergne



Photo © PHILIPPE DESMAZES

Pas de grosse perf pour les Lavillenie à Stanford

Renaud Lavillenie, pour sa deuxième sortie de l'année, a dû se contenter d'une marque à 5,46 m, ce dimanche, à Stanford en Californie, dans le cadre de la Ligue de diamant.

Quinze jours après sa reprise à Pierre-Bénite (5,45 m) qui intervenait suite à cinq mois sans compétition dus à une tendinite, le perchiste clermontois n'a donc gagné qu'un petit centimètre dès son premier saut avant d'échouer à trois reprises à 5,61 m. Une hauteur franchie par son frère Valentin à son premier essai, après avoir passé 5,46 m à sa deuxième tentative. Mais ce dernier, qui a établi son record personnel (5,81 m) à Pierre-Bénite, n'a pu s'immiscer dans la bagarre avec les meilleurs à cause de ses trois échecs à 5,71 m. 

La victoire est revenue au Suédois Armand Duplantis qui, en effaçant 5,93 m à son ultime essai, a pris le dessus sur l'Américain Sam Kendricks (5,88 m). Le champion d'Europe n'est pas parvenu ensuite à améliorer sa meilleure performance de l'année (6 m) avec trois revers à 6,01 m.

Commentaire