Actualité sportive en auvergne



Photo © AFP

Papadakis-Cizeron : la grâce à la 3e place de notre Top 100

Ce vendredi 4 octobre, La Montagne fêtera ses 100 ans d'existence. À cette occasion, notre rédaction a établi un classement des 100 personnalités qui ont fait l'histoire du sport en Auvergne. Découvrons ce mercredi qui se classe à la 3e place.

Découvrez comment nous avons effectué ce classement en cliquant ICI.

3e: Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron - Danse sur glace

En mars dernier, le couple clermontois a conquis sont quatrième titre mondial.
Révolutionner une discipline, casser les codes sans choquer. Là où d’autres ont échoué avant eux, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont apporté avec leurs premiers succès au plus haut niveau en 2015, à 20 ans à peine, un vent de fraîcheur, une touche de modernité à la danse sur glace, sport guindé régulièrement miné par le scandale de la notation et le lobbying. Les Clermontois ont réussi à créer une unanimité autour de leurs prodigieuses performances, créant l’émerveillement à chacune de leurs prestations.

Associer ces deux sportifs aux caractères et aux potentiels si complémentaires, l’idée est venue de Catherine Papadakis, maman de Gabriella et entraîneur au club d’Auvergne danse sur glace, alors qu’ils avaient à peine 10 ans. Tous deux grandissent ensemble sur la glace de la patinoire de Clermont, développant une amitié et une complicité naturelles. S’il quitte d’abord l’Auvergne pour Lyon, le duo effectue surtout un grand saut vers un avenir doré lorsqu’il suit son entraîneur, Romain Heguenauer, à Montréal en juillet 2014. Au sein de la structure fondée par les anciens champions canadiens Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, bourreaux de travail et perfectionnistes, ouvrent alors leurs horizons au-delà de leur sport, se nourrissant d’une multitude d’influences (théâtre, cirque…) pour laisser exprimer leurs âmes d’artistes.

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron en 2008.

A 20 ans, les deux Clermontois déboulent en 2015 au sommet de la hiérarchie planétaire, se surprenant eux-mêmes. Cinq ans plus tard, maîtrisant leur art, ils sont déjà devenus des références de leur discipline et les plus grands champions de l’histoire du patinage français avec cinq titres européens consécutifs (de 2015 à 2019) et quatre couronnes mondiales (2015, 2016, 2018, 2019). Ne leur manque que l’or olympique qu’une maudite bretelle de robe qui se détache en plein programme court les a privé à Pyeongchang en 2018. L’argent obtenu derrière les Canadiens Virtue-Moir, Gabriella Papadakis-Guillaume Cizeron ne pensent plus depuis qu’à une chose, le transformer en or à Pékin en 2022.

 

Le programme court du couple Papadakis-Cizeron lors des JO 2018 :

 

Le programme libre du couple Papadakis-Cizeron lors des JO 2018 :

 

Le classement :

4e : Raphaël Géminiani (Cyclisme)

5e : Patrick Depailler (Automobile)

6e : Jean-Pierre Romeu (Rugby)

7e : Sébastien Flute (Tir à l'arc)

8e : Julian Alaphilippe (Cyclisme)

9e : Romain Bardet (Cyclisme)

10e : Morgan Parra (Rugby)

11e : Christian Sarron (Moto)

12e : Roger Walkowiak (Cyclisme)

13e : Christian Fazzino (Pétanque)

14e : Jacky Chazalon (Basket-ball)

15e : Serge Chiesa (Football)

16e : Marion Bartoli (Tennis)

17e : Joffrey Lauvergne (Basket-ball)

18e : Salim Medjkoune (Boxe)

19e : Guy Ligier (Automobile)

20e : Isabelle Fijalkowski (Basket-ball)

21e : Philippe Saint-André (Rugby)

22e : Jessy Trémoulière (Rugby)

23e : Antonon Magne (Cyclisme)

24e : Jean Todt (Automobile)

25e : Jean-Pierre Frachon (Alpinisme)

26e : Stéphane Risacher (Basket-ball)

27e : Thomas Lorblanchet (Trail)

28e : Olivier Merle (Rugby)

29e : Olivier Magne (Rugby)

30e : Claude Michy (Football)

31e : Olivier Enjolras (Football)

32e : Marcel Michelin (Omnisports)

33e : Bernard Chevallier (Rugby)

34e : Sidney Govou (Football)

35e : Catherine Bouchon (Volley-ball)

36e : Grégory Coupet (Football)

37e : Philippe Suchaud (Pétanque)

38e : Dominique Sarron (Moto)

39e : Vern Cotter (Rugby)

40e : Philippe Bugalski (Automobile)

41e : Jean-Marc Lhermet (Rugby)

42e : Gil Zok (Canoë-kayak)

43e : Emile Pladner (Boxe)

44e : Philippe d’Encausse (Athlétisme)

45e : Hervé d’Encausse (Athlétisme)

46e : Christine Dulac (Basket-ball)

47e : Gauthier de Tessières (Ski alpin)

48e : Isabelle Delobel (Patinage artistique)

49e : Corinne Diacre (Football)

50e : Elisabeth Riffiod (Basket-ball)

51e : Annick Hayraud (Rugby)

52e : Yannick Bourseaux (Handisport)

53e : Laure Boulleau (Football)

54e : Amaury Pierron (VTT)

55e : Audrey Prieto (Lutte)

56e : Willy Sagnol (Football)

57e : Christian Merle (Boxe)

58e : Irène Guidotti (Basket-ball)

59e : Victor Boffelli (Rugby)

60e : Yves Dreyfus (Escrime)

61e : Michel Jazy (Athlétisme)

62e : Claude Bénézit (Canoë-kayak)

63e : Paul Besson (Basket-ball)

64e : Adrien Chalmin (Handisport)

65e : André Zoete (Lutte)

66e : Angélique Papon-Colombet (Pétanque)

67e : David Melody (Basket-ball)

68e : Brock James (Rugby)

69e : Edmond Leclanché (Lutte)

70e : Anne Piquereau (Athlétisme)

71e : Antoine Cayrol (Alpinisme)

72e : Louis Rosier (Automobile)

73e : Pierre Dupasquier (Automobile)

74e : Farida El Hadrati (Boxe)

75e : Laurent François (Handisport)

76e : Stéphane Lauvergne (Basket-Ball)

77e : Alice Modolo (Apnée)

78e : Napolioni Nalaga (Rugby)

79e : Tony Marsh (Rugby)

80e : Ludovic Lemoine (Handisport)

81e : Laurence Castet-Bénézit (Canoë-Kayak)

82e : Jean-Louis Tournadre (Moto)

83e : Geoffroy Mathieu (Natation)

84e : Sébastien Foucras (Ski alpin)

85e : Gwladys Nocera (Golf)

86e : Jean Pellez (Athlétisme)

87e : Jean-Aimé Toupane (Basket-Ball)

88e : Paoline Salagnac (Basket-Ball)

89e : Adrien Morillas (Moto)

90e : Marcel Duriez (Athlétisme)

91e : René Soulier (Athlétisme)

92e : Andrzej Szarmach (Football)

93e : Thierry Coutard (Football)

94e : Marie Tari (Volley-Ball)

95e : Jean-François Phliponeau (Rugby)

96e : Thierry Bourdin (Lutte)

97e : Thierry Charbonnier (Moto)

98e : Eric Nicol (Rugby)

99e : Charles Tassin (Basket-Ball)

100e : Georges Groine (Sports Automobiles)

 

Retrouvez les sportifs classés de la 100e à la 95e place

Retrouvez les sportifs classés de la 94e à la 89e place

Retrouvez les sportifs classés de la 88e à la 83e place

Retrouvez les sportifs classés de la 82e à la 77e place

Retrouvez les sportifs classés de la 76e à la 71e place

Retrouvez les sportifs classés de la 70e à la 65e place

Retrouvez les sportifs classés de la 64e à la 59e place

Retrouvez les sportifs classés de la 58e à la 53e place

Retrouvez les sportifs classés de la 52e à la 47e place

Retrouvez les sportifs classés de la 46e à la 41e place

Retrouvez les sportifs classés de la 40e à la 35e place

Retrouvez les sportifs classés de la 34e à la 29e place

Retrouvez les sportifs classés de la 28e à la 24e place

Retrouvez les sportifs classés de la 23e à la 19e place

Retrouvez les sportifs classés de la 18e à la 14e place

Retrouvez les sportifs classés de la 13e à la 9e place

Retrouvez les sportifs classés de la 8e à la 4e place

Commentaire