Actualité sportive en auvergne



Photo © AFP Image Forum

NBA : dure saison pour Joffrey Lauvergne

La saison des Spurs et donc celle de Joffrey Lauvergne est terminée. Après une défaite dans le Match 5 (99-91) face au Warriors, les hommes de Gregg Popovitch ont bouclé une saison difficile. Joffrey Lauvergne a aussi connu un exercice ardu et n'a jamais réellement pesé dans la rotation de la franchise texane, faisant penser que son avenir pourrait ne pas s'écrire du côté de San Antonio.

Pas de miracle donc pour Joffrey Lauvergne et les Spurs au premier tour des play-offs. Opposés aux champions en titre, San Antonio n'a pas fait le poids et s'est donc incliné 4-1 sur l'ensemble de la série. Une fin d'exercice 2017-2018 particulièrement difficile pour la franchise texane. Privés la quasi-totalité de l'année par son meilleur joueurs Kawhi Leonard et bousculés par une conférence Ouest de plus en plus forte, les hommes de Gregg Popovitch ont terminé la saison régulière avec un bilan de 47 victoires pour 35 défaites et une 7e place. Automatiquement, c'est un gros qui est tombé : Golden State. Privés de Stephen Curry lors de ce début des play-offs, cela n'a pas empêché les Warriors de disposer, sans trembler de San Antonio.

Ce premier tour de conférence, était aussi l'occasion pour Joffrey Lauvergne de participer à ses deuxièmes play-offs d'affilée. Malheureusement pour l'Auvergnat, il n'a disputé que 5 petites minutes dans cet affrontement. La faute à un temps de jeu qui a fondu tout au long de la saison et du décès d'un proche l'ayant empêché d'être présent lors des Matchs 2 et 3. Pas de demi-finale de conférence donc pour le numéro 77 des Spurs, et à l'heure du bilan, son aventure texane de 2017-2018 ne laissera pas un souvenir impérissable dans les statistiques de la NBA et pour lui non plus.

Des statistiques en baisse



Tout avait pourtant bien commencé pour le natif de Mulhouse, une bonne campagne de préparation, avec un temps de jeu important. On le pensait prêt à attaquer une bonne saison avec une place conséquente dans la rotation. Et c'est bien ce qu'il s'est passé, enchaînant les minutes en début de saison et les bonnes performances, il semblait installé dans l'équipe de Gregg Popovitch. Seulement voilà, blessé à la cheville puis au doigt, le pivot a vu son temps de jeu fondre comme neige au soleil et n'a finalement disputé que 55 matchs lors de la saison régulière, contre 70 la saison dernière.

Forcément, statistiquement, cela s'est ressenti et toutes les principales lignes ont baissé pour Joffrey Lauvergne. 4.1 points, 3.1 rebonds et 0.9 passe pour 9.7 minutes de jeu. Sur ses deux saisons précédentes, il cumulait 7.9 points, 4.9 rebonds et 0.9 passe avec les Nuggets (2015-2016) et 5.4 points, 3.6 rebonds et 1 passe en 2016-2017 (Chicago et OKC). Une baisse qui pourrait impacter les négociations à venir pour un éventuel futur contrat avec les Spurs. En effet, l'Auvergnat a signé un contrat de deux ans à San Antonio, en arrivant l'année dernière, dont un en « player-option ». Pour faire simple, il pourra tester le marché NBA cet été s’il décide de quitter le Texas et même les Etats-Unis, ou alors aller jusqu’à la fin de son contrat et continuer de jouer avec Tony Parker et ses autres coéquipiers.

Quoi qu’il en soit, pour Joffrey Lauvergne deux solution s’offrent à lui : continuer dans cette franchise et prôner la stabilité, même si celle-ci se dirige vers la fin d’une glorieuse ère ou alors s’en aller et connaître une 5e équipe NBA en 3 ans. A moins que le pivot français ne décide de retourner sur le Vieux continent où il avait montré de très belles choses en France et notamment à Belgrade avec le Partizan. A 26 ans, il est clairement dans un tournant de sa carrière et son futur choix sera forcément déterminant pour celle-ci.

Commentaire