Actualité sportive en auvergne



Football Région

N3, R1, R2, R3 : accessions et relégations, mode d'emploi

La fin du N3, ce week-end, puis celle des niveaux inférieurs, début juin, va mettre fin aux illusions de certains. Mais pas toujours aux interrogations. Le point sur le règlement.

Les calculettes risquent de chauffer au bord de certains terrains de la région. À deux journées de la fin des championnats R1, R2 et R3, et alors que le N3 va rendre son verdict ce week-end, les clubs très bien ou très mal classés n'ont pas fini de s'arracher les cheveux.

Au commencement, il y aura d'abord les trois relégués de National 3. Volvic est sûr d'en être et les deux places restantes se joueront entre Bourg (B), Ytrac, Montluçon et Limonest. Comme pour chaque niveau, une égalité de points se départagera d'abord au goal-average particulier.


La prime au goal-average particulier


En dessous, le premier des deux poules de R1 est assuré de monter. Il manquera donc un accédant pour conserver 14 équipes en N3, qu'il faudra choisir entre les deux deuxièmes de R1. Pour cela, l'idée d'un match de barrage a vécu. Trop compliqué à organiser, même si des dates avaient été réservées dans le calendrier.

À la place, les deux dauphins (celui de la poule est, et celui du côté ouest) seront départagés grâce au classement d'un mini-championnat ne tenant compte que des résultats obtenus contre les cinq premiers de leur poule. En cas d'égalité, le challenge du fair-play fera foi. Puis ce sera l'ancienneté en R1.

Un mini-championnat plutôt qu'un barrage


Même principe en bas. Cinq descentes en R2 sont prévues. Elles concerneront les deux 14 es de R1 (qui ne pourront jamais être repêchés), les deux 13 es et le plus mauvais 12 e. Pour ce dernier, le « départage » (qui se ferait actuellement entre La Châtaigneraie et l'équipe stéphanoise de Côte Chaude) répondra au principe d'un mini-championnat ne prenant en compte que les résultats obtenus face aux cinq équipes classées juste avant (du 7 e au 11 e).

Les meilleurs 2 es de R2 et R3 seront aussi classés, s'il y a lieu de faire la maille à l'étage supérieur. Car après le sportif, viendra le temps de l'administratif, et des éventuels repêchages. Ceux-là privilégieront les 2 es, voire les 3 es des étages inférieurs, avant de sauver les relégués.

Avant de répartir les équipes entre un côté est et un côté ouest, la LAuRAFoot visera à maintenir le même nombre d'équipes que cette saison : 28 en R1 (réparties en 2 poules), 60 en R2 (5 poules), et 120 en R3 (10 poules).

Commentaire