Actualité sportive en auvergne



Photo © Séverine TREMODEUX

Moulins Yzeure : gagner pour continuer de rêver

Pour cette 28e journée de championnat, Moulins-Yzeure se déplace à Saint-Pryvé Saint-Hilaire, une équipe qui lutte encore pour son maintien. Un déplacement compliqué mais qui, vu les matchs de ce soir, peut rapporter gros.

À trois journées de la fin, rien n’est encore décidé aussi bien pour la montée en National que pour la relégation en N3, notamment pour les deux équipes. Moulins- Yzeure n’est qu’à trois points du leader Les Herbiers et Saint-Pryvé Saint-Hilaire n’a que quatre points d’avance sur Nîmes (B), premier relégable. C’est peu dire si l’enjeu du match de ce samedi soir est important, surtout pour l’équipe du Loiret qui n’a pas encore assuré son maintien. Une équipe qui est invaincue à domicile depuis trois rencontres et qui a réussi des matchs nuls contre Le Puy et Blois.

Déterminé  mais sans pression

Le Moulins-Yzeure Football est lui aussi sur une bonne série et sa victoire samedi dernier face à Bergerac (2-1) l’a remis dans la course à la montée. Une montée sur laquelle Stéphane Dief et de ses joueurs ne faisaient sans doute pas une fixation, mais à laquelle ils se sont mis à croire. Avec raison, vu le match contre Bergerac. Pour se réserver une belle fin de saison, Moulins-Yzeure doit s’imposer ce soir, d’autant plus que Les Herbiers contre Nîmes, Le Puy contre Bordeaux (B) et Sète contre Trelissac, trois équipes concernées par la relégation, n’auront pas des matchs faciles.

« Ça va être un déplacement difficile, prévient Stéphane Dief. On est déterminé mais sans pression. On n’a pas notre destin en main et il faut gagner les trois matchs, mais on a envie d’y croire. On va s’occuper d’abord de nous et commencer par ce match contre cette équipe joueuse mais qui va jouer son maintien contre nous. En ce moment, la qualité de nos prestations et de nos résultats est intéressante, il faut continuer comme ça, il y a encore des choses à jouer ».
L’entraîneur bourbonnais disposera de son groupe au complet à l’exception d’Hardouin, malade.

Le groupe : Millieras, Blanco, Bellamy, Baraze, Marchadier, Rouchon, Kouadio, Sudre, Touré, Guillou, Diot, Millot, Brun, Racollet, Seck, Abelanti.

Commentaire