Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

Morgan Parra (ASM) : " Il ne faut plus faire de faux pas à la maison"

Battue sur la pelouse de l'UBB (42-15), le week-end dernier, l'ASM va tenter de renouer avec la victoire, ce dimanche, avec la réception de Lyon, actuel leader du championnat. Morgan Parra, le demi de mêlée clermontois, revient sur le potentiel grandissant de son adversaire rhônalpin et évoque l'importance de ce rendez-vous. 

À deux jours de la rencontre, comment abordez-vous ce match contre Lyon ? 

Ce sont toujours des matchs excitants à jouer. Aujourd'hui, Lyon monte en puissance. Chaque année, elle évolue à haut niveau et cette saison, elle domine le championnat. C'est un bon test et une bonne opportunité pour nous, afin de se jauger face à l'une des meilleures équipes de Top 14. 

Est-ce surprenant de les voir en haut de tableau ? 

Ce n'est pas surprenant. Tous les ans, cette formation lyonnaise se renforce. Ils affirment haut et fort leur volonté de se faire une place dans le rugby français, à l'avenir. C'est un peu comme un mini derby, ce sera un match engagé, ce ne sera pas évident, surtout compte tenu des conditions météo. 

Le LOU est moins impacté par la Coupe du monde, est-ce que cela veut dire que l'équipe peut travailler plus sereinement ? 

Oui, ils sont moins impactés. Mais le championnat est construit de cette façon, ce n'est pas une surprise. On s'attend à un gros match quoiqu'il arrive. 

"Se concentrer sur nous"

Cette rencontre peut vous faire basculer d'un côté ou de l'autre du classement...

Le championnat ne sera pas joué à l'issue du match. J'espère qu'on ne traînera pas la défaite à domicile, face à Pau jusqu'à la fin. Il ne faut plus faire de faux pas à la maison. Il faut gagner le maximum de match ici, on a l'obligation de gagner et de prendre des points tous les week-ends. Quand on a l'occasion de les prendre à la maison, il le faut et quand il faudra aller les chercher à l'extérieur, il faudra les prendre aussi. 

On constate que le LOU est une équipe qui a du potentiel partout…

Oui, il y a de très bons joueurs et de la qualité. Quand on les voit jouer, on remarque que c'est un groupe soudé. N'importe quel joueur aujourd'hui me fait penser à nous dans le passé, quand on était capable de changer une quinzaine de mecs et d'avoir le même rendement. Aujourd'hui, c'est ce que Lyon est capable de faire et on sent que chaque joueur est présent pour le bien de l'équipe, pour le faire avancer. Mais on va essayer de se concentrer sur nous, et de moins parler d'eux. On a vu ce qu'ils sont capables de faire, on les a étudiés et on sait que ce sera un gros match dimanche. 

On connaît votre appétence pour le rôle d'entraîneur. Quand vous voyez l'évolution de l'ancien demi de mêlée qu'est Pierre Mignoni, quel regard portez-vous là-dessus ? 

C'est quelqu'un pour qui j'ai beaucoup de respect. J'ai eu la chance de venir le remplacer ici. J'aurais peut-être eu l'opportunité d'évoluer à ses côtés. Il a pris un autre chemin, il a fini sa carrière à Toulon, avant de devenir entraîneur. Il est en évolution permanente. C'est beau. Maintenant, je ne sais pas si dans le futur, je souhaiterais être entraîneur… 

Propos recueillis par Pauline Benard

Commentaire