Actualité sportive en auvergne



Sports nature Course à pied Trail
Photo © Hervé Chellé

Mondiaux de trail : Le travail payant de Maillard

Pour sa 2e participation aux Mondiaux de trail, Romain Maillard a largement contribué, avec sa 7e place, au podium des Français. Le Clermontois raconte.

Jouant à domicile, les Espagnols ont dominé les classements par équipes hommes et femmes des Mondiaux de trail 2018. Toutefois, Ragna Debat a offert le titre aux Pays-Bas, dans une course féminine où la tricolore, Claire Mougel (3e), a mené les Françaises à l'argent.

Chez les hommes, l'Espagnol Luis Alberto Hernando est allé quérir son troisième or mondial consécutif devant son compatriote Clemente et l'Anglais Evans. Côté français, Ludovic Pommeret, 6e l'an passé, a obtenu sa troisième 5e place (après celles de 2015 et 2016), 12 minutes devant Romain Maillard (7e).

Oubliée l'édition 2017 et son abandon : pour sa deuxième sélection en équipe de France de trail, le Clermontois, deuxième Français, a pris une excellente 7e place et rentre à Clermont avec le bronze par équipes : « Je n'étais pas du tout placé dans un esprit de revanche par rapport à l'an passé. Ce qui m'a fait le plus plaisir, c'est la place. Quand j'ai doublé Zack Miller ( parti comme une bombe en début de course) à 4 km de l'arrivée, après en avoir passé quelques autres, je me suis dit qu'il fallait absolument que je tienne ce Top 10. En plus, entre deux Américains ( Mendoza et Miller) qui ont déjà accompli des choses énormes ! C'est mieux que ce que j'aurais rêvé… » 

Un « rêve » bien préparé, d'abord. Et l'évocation de cette fameuse reco de début avril suscite comme un cri du cœur (et d'un corps tout de même martyrisé, d'un genou aux deux pieds) : « Oh là, là ! Quel bénéfice ! Et si je suis sélectionné l'an prochain au Portugal, je referai pareil : grâce à elle, je connaissais le départ des côtes, où elles arrivaient, quand prendre ou laisser les bâtons… » Plus qu'utile de ne pas se sentir dans l'inconnu…

Et vu le profil du parcours, il a su attendre : « J'ai fait un départ plutôt prudent. J'ai laissé partir même si j'ai souvent eu Ludo et Adrien ( Michaud) en visuel. J'ai longtemps temporisé car je savais que la course commencerait au 50e km. Là, une petite "accélération" et à partir du 60e, connaissant le chantier qu'étaient les 25 km restant, c'est la tête qui a pris le relais du corps… » Un excellent relais…

Les classements :

Individuel Hommes. 1. Hernando (ESP), 8 h 38'35" ; 2. Clemente (ESP), 8 h 46'19" ; 3. Evens (GBR), 8 h 49'35" ; 4. Albon (GBR), 8 h 53'41" ; 5. Pommeret (FRA), 8 h 58'12" ; 6. Mendoza (USA), 9 h 00'31" : 7. Maillard (FRA), 9 h 10'18"… 19. Michaud (FRA), 9 h 36'22" ; 33. Court (FRA), 9 h 49'19"…

Individuel Dames. 1. Debats (PB), 9 h 55'00" ; 2. Canes (ESP), 10 h 11'11" ; 3. Mougel (FRA), 10 h 15'23"… 69. Roche (FRA), 10 h 31'05"… 89. Ferrato (FRA), 10 h 50'05"… 115. Vieuille (FRA), 11 h 19'15''…

Équipes Hommes. 1. Espagne ; 2. Grande-Bretagne ; 3. France…

Équipes Dames. 1. Espagne ; 2. France ; 3. USA…

Commentaire