Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard Brunel

Masters : On n'arrête plus l'équipe Montoro

Coup double pour l’équipe Montoro. Après leur victoire à Illkirch la semaine dernière, Montoro, Puccinelli et Durk ont remporté l’étape clermontoise, ce jeudi. Zéro pointé en revanche pour l’équipe de France (Quintais, Suchaud, Rocher).

L’équipe Montoro est véritablement sur une pente ascendante. Avant l’étape de Illkirch en Alsace jeudi 19 juillet, elle était à l’agonie en fond de classement. Mais depuis, Ludovic Montoro, Jean-­Michel Puccinelli et Maison Durk enfilent les succès comme des perles. Ce jeudi, encore à la Maison des Sports, ils étaient imprenables. Ni l’attelage Cano-­Malbec-­Molinas en quart de finale, ni la formation Loy­-Philipson-­Debard en demie n’ont pu entraver leur marche victorieuse. 

En finale, on pensait que l’équipe Sarrio, leader du classement général, allait pouvoir les gêner. Mais ce ne fut pas le cas. La faute à un Maison Durk des grands jours, probablement le tireur le plus régulier de cette étape clermontoise. 

À la pointe, Ludovic Montoro a encore haussé son niveau de jeu pour rivaliser avec un Fazzino, pourtant royal en finale. Oui mais voilà, le joueur montluçonnais et Christophe Sarrio ont été lâchés par leur tireur. Damien Hureau a commis de nombreux trous en début de partie, ce qui a permis au trio Montoro-­Puccinelli-­Durk de rapidement se détacher (7­-1 au bout de sept mènes). Cet écart conséquent a provoqué un changement de stratégie. Hureau prenant le point, Sarrio passant au tir et Fazzino milieu. Cela a eu son petit effet. Mais il fut bref. De 7-­1, Fazzino et consorts sont parvenus à recoller à 7-­5. 

Mais Jean-­Michel Puccinelli prenait feu au point. En approchant magnifiquement quatre boules sur deux mènes consécutives, il permettait aux siens de s’échapper 10-­5 puis 12-­5. L’ultime baroud d’honneur de Christian Fazzino, qui a fait se lever la Maison des Sports après un tir au but, n’y a rien fait. Son équipe s’est montrée trop irrégulière en finale pour remporter cette étape (défaite 13­-8). Les sept points de la place de finaliste leur permettent toutefois de conforter leur première place avec 34 unités au compteur. 

L’équipe de France en panne


Quand à l’équipe Montoro, sa folle remontée se poursuit. Alors qu’ils étaient bons derniers il y a encore deux semaines, les voici dans les clous d’une qualification pour le Final Four. C’est le grand enseignement de la journée. L’autre fait marquant fut une sacrée surprise : la panne sèche de l’équipe de France. Philippe Quintais, Philippe Suchaud et Dylan Rocher n’ont jamais paru en mesure d’élever leur niveau de jeu. À la pointe, Philippe Quintais ne s’est pas fait au terrain de la Maison des Sports, Philippe Suchaud et Dylan Rocher n’ont pas connu non plus leur rendement habituel au tir. Conséquence une défaite en quart de finale face à la formation malgache et un revers en match de barrage face à l’équipe internationale (Lakhal, Weibel, Rizzi). 

Un zéro pointé très embêtant dans l’optique d’un billet pour Istres.


Les résultats :
 

Quarts de finale. Equipe internationale 8 - Equipe Sarrio 13 ; Equipe de Madagascar 13 - Equipe de France 6 ; Equipe locale 3 - Equipe Loy 13 ; Equipe Montoro 13 - Equipe Robineau 9. 

Barrages. Equipe internationale 13 - Equipe de France 7 ; Equipe Robineau 13 - Equipe locale 7. 

Demi finales. Equipe Sarrio 13 - Equipe de Madagascar 1 ; Equipe Montoro 13 - Equipe Loy 10. 

Finale. Equipe Montoro 13 - Equipe Sarrio 8. 


Classement : 1. Equipe Sarrio 34 points;2. Equipe Madagascar, Equipe Robineau 24 points ; 4. Equipe Montoro 22 points, 5. Equipe Loy, Equipe de France 17 points ; 7. Equipe internationale 16 points.
Commentaire