Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handisport
Photo © Franck Boileau

Ludovic Lemoine : « Faire un podium à Rio »

L'escrimeur chamaliérois Ludovic Lemoine évolue au plus haut niveau depuis des années. Médaillé d'argent aux Jeux de Londres, il espère vite renouer avec le podium paralympique à Rio.

Né à Vannes, dans le Morbihan en 1986, Ludovic Lemoine est atteint d'une tumeur cancéreuse au fémur droit en 1991, qui conduira à son amputation un an plus tard. L'athlète handisport débute l'escrime à l'âge de huit ans et se fait rapidement remarquer. Depuis ses 11 ans, il cumule les victoires au fleuret et au sabre, épinglant notamment à son palmarès deux titres de champion du monde et trois de champion d'Europe.

Quelle préparation sportive nécessite votre pratique à haut niveau ? 

« L'escrime sollicite tous les muscles situés au-dessus de la ceinture. Il est important d'avoir une bonne condition physique. Licencié au club de la Rapière à Chamalières, je m'entraîne 20 heures chaque semaine. Que ce soit avec mon maître d'armes Thierry Métais ou avec Benoît Heintz, mon préparateur physique et mental. »

Quelle est votre plus belle victoire ? 

« Celle dont je suis le plus fière est celle des Jeux paralympiques de Londres en 2012 où j'ai remporté la médaille d'argent. Participer à une telle compétition était mon plus grand rêve. C'est réellement le « Graal » des sportifs. Je pensais à cela depuis que j'étais enfant. »

Et Rio ? 

« Je m'entraîne depuis presque deux ans pour les jeux de Rio qui se dérouleront en septembre prochain. Depuis ceux de Pékin en 2008, le nombre de places pour l'escrime se réduit, ce qui en fait un événement seulement accessible à une élite. Pour y parvenir, il faut que je cumule assez de points aux trois épreuves qualificatives restantes. Les deux épreuves de coupe du monde auront lieu en Hongrie en février et au Canada en avril, puis, arrivera le championnat d'Europe, en Italie au mois de mai. A Rio, mon objectif sera de réussir à faire un podium. »

Commentaire