Actualité sportive en auvergne



Photo © Raphaël Rochette

Lucas Serrières (XC63) : "J'ai besoin de repos"

Samedi 4 octobre, à Ambert, Lucas Serrières (XC63) a fait sensation en s'imposant au guidon de son VTT lors du deuxième cyclo-cross du calendrier auvergnat. Le vététiste clermontois, habitué au circuit Coupe de France, ne prolongera cependant pas l'expérience, cet automne. Il voulait seulement profiter de sa forme pour bien finir la saison et ne tardera pas à raccrocher pour se régénérer.

Vous avez gagné à Ambert en utilisant un VTT. Quels sont les avantages et les inconvénients de ce type de matériel par rapport au vélo de cyclo-cross ?

« Etant donné que j’ai déjà fait un peu de cyclo-cross dans ma jeunesse, je vois bien la différence. Physiquement, je suis désavantagé, c’est plus « mou » en VTT. Et j’ai vraiment une perte de rendement sur les parties plates. Par contre, au niveau maniabilité, j’ai un avantage dans les virages. »

 

« Je ne ferai pas toute la saison de cyclo-cross »

 

Vous vous imposez dès votre premier cyclo-cross de l’année, cela vous donne-t-il envie de persévérer dans la discipline ?

« Non, c’est une certitude, je ne ferai pas toute la saison de cyclo-cross. Je vais arrêter très prochainement la compétition. Couper quinze jours pour attaquer sereinement la prochaine saison de VTT. C’est ma priorité, le VTT. Je fais aussi un peu de cyclisme. Cela me fait beaucoup de jours de course. J’ai besoin d’un peu de repos. Là, je finis la saison sur les cyclo-cross régionaux, d’autant qu’à Ambert et Cusset les organisateurs tracent de super circuits. Mais je n’irai pas jusqu’aux championnats régionaux. Ce serait trop compliqué de tout concilier, en vue des échéances de l’an prochain. »

 

Quelle sont-elles, les échéances dont vous parlez ?

« Toujours la Coupe de France et championnat de France de VTT (cross-country). Six courses nationales, plus les manches de la Coupe AuRA et le championnat AuRA de VTT. J’aimerai aussi courir sur route, comme je l’ai fait cette année. Donc, cela fait un bon calendrier. Cela va être une saison bien remplie. »

 

Neuf jours de course d'affilée, au Tour de la Réunion

 

Quel est votre niveau en Coupe de France de cross-country VTT ?

« Je me suis classé deux fois dans le top 10, en espoirs, 7e et 8e. Au scratch, avec les élites, j’ai fini 17e et 18e. Ce sont mes meilleurs résultats en Coupe de France. »

 

Avec son VTT, Lucas Serrières (XC63) a été le seul à franchir ce passage de planches sans descendre de vélo, samedi dernier à Ambert.

 

Vous feriez un bon cyclo-crossman, qu’en pensez-vous ?

« Oui, même si je trouve que la discipline est très spécifique. Il faut quand même quelques courses pour se faire au rythme. Là, j’étais tout mou ; j’avais du mal à relancer. Mais en fin de compte, cela l’a fait. Parce que je reviens, récemment, du Tour de la Réunion. Neuf jours de course, de super étapes ! Cela a été une grosse charge d’entraînement et ça me permet d’avoir une bonne forme en ce moment. »

 

Vous vous entraînez sur route avec Sébastien Fournet-Fayard, du Team Pro Immo (DN1). Quel bénéfice en retirez-vous ?

« Sébastien a beaucoup d’expérience, il connaît bien le vélo et de donne plein de conseils. C’est un avantage de rouler avec lui. Son avis m’est précieux pour l’entraînement, la tactique de course ou la récupération. Je l’accompagne assez souvent sur des courses sur route, ça me permet de progresser de rouler avec lui. On s’entend bien. Et en plus, c’est une super personne. »

 

Le podium seniors du prix de la zone de loisirs, à Ambert, avec de gauche à droite : Brice Filliat, le premier Ambertois, Cédric Sagnol (VC Feurs), deuxième, Lucas Serrières (XC63), vainqueur et Valentin Bancharel (CR4C Roanne), troisième.

« Une super ambiance à XC63 »

Pourquoi avoir rejoint le club de VTT romagnatois XC63 l’hiver dernier ?

« Je me suis retrouvé à rechercher une équipe. XC63 avait un bon projet. Il voulait monter en DN2 ; ça m’a bien plu. En plus, ils sont basés à Romagnat. Je suis Clermontois et c’est donc très pratique pour les déplacements. J’ai tenté le coup avec eux et ça se passe bien. Il y a une super ambiance au sein de l’équipe, des bénévoles très engagés dans la discipline. C’est vraiment bien. On est un groupe soudé. Je ne regrette vraiment pas d’être venu. »

 

Comment s’est passée la saison de VTT pour votre club ?

« Très bien, parce qu’on est monté en DN2, comme on le souhaitait. C’était un de nos principaux objectifs, cette saison. A côté de ça, on a une grosse école de vélo. Aussi, une équipe qui fait des raids, en VTT. Le club se développe. Cela se passe bien et ça ira de mieux en mieux à l’avenir. Je resigne pour une deuxième saison sans souci. C’est avec plaisir que je reste avec eux. »

 

 

Les classements :


Seniors. 1. Serrières (XC63) ; 2. Sagnol (VC Feurs Balbigny) ; 3. Bancharel (CR4C Roanne) ; 4. Delpech (UC Montmeyran) ; 5. Barbezat (VC Roanne) ; 6. B. Filliat (VC Ambert) ; 7. Nicolay (RO Chambon Feugerolles) ; 8. Loisy (AC Cusset) ; 9. Pourrat (ASPTT Clermont) ; 10. Duquet (VC Ornans).
Juniors. 1. Fascianella (Golène Evasion) ; 2. Lachaize (VC Besse) ; 3. Meyniel (XC63) ; 4. Ribeiro (EC Clermont) ; 5. Cruveillier (Le Roc de la Lègue).
Cadets. 1. Lequet (VC Montbrison) ; 2. K. Communal (EC Clermont) ; 3. Cornillon (Golène Evasion) ; 4. H. Roudier (AC Cusset) ; 5. Dos Reis (XC63).

 

Raphaël Rochette

Commentaire