Actualité sportive en auvergne



Photo © Franck Boileau

Les Sangliers Arvernes visent leur première victoire

La réception de Dunkerque, ce samedi (20 h 30), doit permettre aux Sangliers Arvernes de décoller au classement. Une mission dans leurs cordes, à condition de monter en intensité et en efficacité.

Compliqué oui, mais pas totalement injouable. Après avoir affronté Mont­-Blanc et Cergy-­Pontoise, deux gros morceaux de Division 1, les Sangliers Arvernes accueillent Dunkerque, ce samedi (20 h 30). Un adversaire de première force, à l’image de ce qui attend les Auvergnats sur les six premières journées, mais peut­-être pas aussi souverain que cela.

Les Nordistes viennent en effet de s’incliner sur leur patinoire face à Nantes (2-­5), mais cela ne modifie pas en profondeur le jugement d’Eric Sarliève. « Dunkerque est du même acabit que nos deux premiers adversaires, juge l’entraîneur auvergnat. C’est encore un gros morceau. Dans le contenu, on est au niveau. Cela ne bascule pas car on est un peu naïf et on joue comme on le faisait en D2 ».

Pression et efficacité

Un cap à passer, des problèmes à dépasser aussi. Avec 10 buts encaissés en deux rencontres, les Clermontois doivent obligatoirement faire mieux pour exister. Offensivement, cela ne paye pas non plus. Les Auvergnats doivent davantage saisir leurs chances, créer plus de danger et peut­-être ne pas chercher le jeu parfait au détriment de bonnes positions de tirer à la cage.

« Les deux premiers trios offensifs doivent faire plus, insiste le technicien. On a de bons et de beaux joueurs, mais il faut plus de présence. J’ai discuté avec eux pour les mettre devant leurs responsabilités. On doit mettre plus de pression en zone adverse et faire preuve de beaucoup plus d’efficacité ». Un message clair pour un groupe au complet. Un collectif également bien conscient de ses erreurs, mais certainement pas abattu.

 

Jean-François Nunez

Commentaire