Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Les recrues des Sangliers Arvernes vues par leur coach

Le Hockey Clermont Communauté Auvergne a bouclé son recrutement. Promus en D1, les Sangliers Arvernes ont signé cinq éléments et prolongé le bail avec quatorze joueurs déjà présents.

Cinq départs ou arrêts, autant d’arrivées, quatorze prolongations : le recrutement des Sangliers Arvernes est terminé. Promus en Division 1, les Auvergnats se retrouveront le 12 août pour la reprise de l’entraînement. Ils disputeront sept matchs de préparation, notamment face à Lyon et Gap des équipes de Ligue Magnus, Cholet et Montpellier qui évoluent en D1 ou Roanne D2, avant la première journée de championnat prévue à la mi-septembre.

Eric Sarliève, l’entraîneur clermontois, présente les cinq renforts : un gardien, un défenseur et trois attaquants. « On avait la meilleure défense du championnat, rappelle l’entraîneur. Elle ne bouge pas beaucoup et ce n’est pas parce qu’on monte de niveau qu’il fallait la changer à 80 %. Les réflexes et le jeu sont là. On avait construit cette équipe pour aller en D1. En revanche, il fallait améliorer l’attaque, la création, avec des joueurs qui ont des mains et l’intelligence de jeu qui permet de ne pas se précipiter ».

Un gardien et un défenseur

Maximilian Pajpach (gardien, Slovaque). Agé de 23 ans, cet international slovaque U17 et U18 a évolué dans son pays à Poprad (Extraliga Slovaque), ainsi qu’en Finlande et au MHK Dubnica. Il a été drafté en 2014 (au 6e tour) par les Colorado Avalanche, franchise de NHL. « Il est jeune, mais j’y crois beaucoup. Son style est différent de celui de Radovan Hurajt. Il prend de la place et bouge vite. Il est dynamique et très agressif sur le palet. Un gardien moderne capable de relancer, de jouer vite vers l’avant ».

Gabriel Labbé (défenseur, Canada). Eric Sarliève le piste depuis deux ans. Les planètes viennent de s’aligner et le Canadien de 23 ans rejoint donc l’Auvergne après une saison à La Roche-sur-Yon en Division 1. « Il est très bon sur la ligne bleue en zone d'attaque, mobile et offensif. Il nous a manqué un joueur avec ses caractéristiques, qui manie bien le palet et fait des jeux simples. Il remplace Igor Cvetek, ce qui n’est pas une mince affaire. Sur le power play, il peut amener un plus, car on a eu de grosses difficultés dans ce secteur cette saison ».

Trois attaquants

Nathan Medeiros (attaquant, Canada). Un centre de 23 ans qui fabrique du jeu, capable de créer et d’amener de la valeur ajoutée sur le jeu en supériorité numérique, un domaine où il est très bon. « Un play-maker qui arrive lui aussi de La Roche-sur-Yon en D1. Il a de bonnes mains et l’intelligence de jeu. C’est aussi un très bon joueur sur les phases de supériorités numériques une donnée de plus en plus importante ».Après une saison à Gap en Ligue Magnus, Téo Sarliève fait son retour à Clermont-Ferrand.

Téo Sarliève (attaquant, France). Retour dans club formateur pour le joueur de 19 ans après une année à Gap en Ligue Magnus et international chez les jeunes. « Il vient pour nous amener des buts. L’idée est de l’associer avec Baskatovs. Il va être alimenté. Il faut qu’il mette également son intensité au service de l’équipe, qu’il amène son énergie pour presser fort et récupérer des palets ».

Deniss Baskatovs (attaquant, Lettonie). Vingt-sept passes et dix buts à son actif la saison dernière : à 26 ans, le transfuge de Marseille en D1 sait délivrer de bons palets, mais pas uniquement. « Il est très bon en supériorité, insiste le technicien. Si on a un bon premier power play, cela libère de la pression pour le suivant. Avec Baskatovs, on doit pouvoir être plus efficace sur la première supériorité numérique. On compte également sur lui dans le jeu à cinq contre cinq pour créer des choses. Il doit amener du danger dans la zone offensive ».

Un projet intéressant avec Lyon et Roanne

Avec ces cinq arrivées et les quatorze prolongations, le club tient son effectif pour la saison 2019-2020 en Division 1. Mais en raison du projet de rapprochement avec Lyon (Ligue Magnus) et Roanne (Division 2) chez les jeunes, de libres échanges de joueurs de moins de 23 ans devraient être d’actualité entre les différents clubs.

Deux Clermontois pourraient ainsi être mis à disposition de Lyon en Ligue Magnus lors des matchs en semaine. L’idée serait aussi d’envoyer ponctuellement en D2 des joueurs qui sont aux portes de la D1, et de récupérer également des joueurs de Ligue Magnus qui viendraient chercher des responsabilités et du temps de jeu en D1. Un projet qui pourrait être bénéfique à tous.

Les différents mouvements

Départs-arrêts. Devaney, Cvetek, Manzo, Souchon, Hurajt.

Arrivées. Pajpach (gardien ; MHK Dubnica) ; Labbé (défenseur ; La Roche-sur-Yon, D1) ; Medeiros (attaquant ; La Roche-sur-Yon, D1) ; Sarliève (attaquant ; Gap, Ligue Magnus) ; Baskatovs (attaquant, Marseille, D1).

Prolongations. Faure, Duval, Andraud, Hagopian, Vigier, Soldan, Brejka, Sinkovic, Chautant, Léonard et Augustin Nalliod-Izacard, Gervais, Kulha, Vialatte.

 

Jean-François Nunez

Commentaire