Actualité sportive en auvergne



Basket Région
Photo © Rémi Dugne

Le Stade Clermontois sort la tête haute

Pas de nouvel exploit pour le Stade Clermontois. Les joueurs de Thomas Faye ont quitté la Coupe de France, ce dimanche, à la Maison des Sports, mais ils n'ont pas à rougir de leur élimination (65-78) par les espoirs du HTV (Hyères-Toulon Var).

Les jeunes joueurs du club de Pro A ont connu une très difficile mise en route face à l'équipe stadiste évoluant en Pré-Nationale. Deux niveaux d'écart (les espoirs Pro A étant assimilés à une N2) qui ne se sont pas vus durant quasiment toute la première mi-temps.

Car Clermont a eu ce 16e de finale bien en mains et même fait fructifier son avantage de 14 points au coup d'envoi. Durant le premier quart, le HTV s'est cassé les dents sur la défense stadiste, hermétique : 6 points inscrits, dont un seul panier en 10 minutes !

En face Maccow, Letort et N'Soki donnent toujours plus d'avance au club local. Plus 21 points à la fin de cette première période (27-6) et même plus 24 à la 13e (32-8), après un tir primé de Degache. On croit rêver tant les régionaux donnent la leçon aux jeunes pros.

13-0 en deux minutes


À la 18e, Clermont mène encore de 20 points (39-19), mais le HTV, si quelconque jusque-là, pour ne pas dire ridicule, se met à serrer les boulons de partout et à jouer enfin sa véritable partition. Si bien qu'en deux minutes, le Stade encaisse un terrible 13-0 dont il ne se remettra jamais vraiment.

Si Clermont est toujours devant à la pause (39-33), il ne peut plus rivaliser dans le jeu et perd même parfois carrément les pédales dans le 3e quart que le HTV gagne haut la main (25-12). Sa défense se fissure de partout, mais il relève la tête dans l'ultime période. Jusqu'à faire douter son adversaire dans le money-time (63-70, 38e).

« On est tombé contre une équipe qui joue avec beaucoup d'agressivité et une intensité qu'on n'a pas, analysait Thomas Faye. Ce qu'on a subi, c'est ce qu'on fait subir à nos adversaires depuis le début de la saison (en Pré-nationale). On a l'impression de ne pas être si loin. On tient un quart-temps et demi et on explose. »

Le coach clermontois relevait aussi l'apport de ses joueurs « dits du banc ».

« C'est la grande satisfaction. Ils ont su répondre présents, rentrer sur le terrain avec l'envie. C'est agréable de coacher une équipe de 10 joueurs. »


La fiche technique :

Clermont-Ferrand (Maison des Sports, petite salle). Hyères-Toulon Var espoirs bat Stade Clermontois (+14), 78-65 (6-13, 26-12, 25-12, 21-14). Arbitrage de MM. Verdier-Garrigues et Ousmanou.

Stade Clermontois (+ 14). Pabiot 1, Gaume 1, Cristin 2, Garraud 2, N'Soki 20, Letort 7, Degache 3, Diouf 4, Maccow (cap) 11.

Hyères-Toulon Espoirs. Diabi (cap) 10, Gantswa 3, Sarr 4, Cerclier 2, Fanchini 13, Thomas 11, Sanou 7, Lopez 20, Losser 8.

Commentaire