Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

Le Stade Clermontois pour enfin fêter une victoire à domicile

Le Stade Clermontois Handball court après depuis le début de la saison. Après quinze journées, Alexandru Stamate et ses partenaires n’ont toujours pas gagné à domicile, où leurs meilleurs résultats restent deux nuls. C’est peut-­être enfin pour ce samedi (20 h 30), à l’occasion de la réception de Rhône Eyrieux Ardèche, au gymnase Autun. 

Malgré seulement deux victoires, le Stade occupe seul la 9e place depuis le week-­end dernier et son précieux succès à Montélimar (29­-28), chez un concurrent direct. 

Les Stadistes ont fini par quitter la zone rouge, mais leur situation reste fragile. Ils n’ont qu’un petit point d’avance sur Albertville, le premier relégable, deux sur Montélimar et trois sur la lanterne rouge, Saint-Chamond. 

« C’est vraiment très serré entre nous, convient l’entraîneur-­joueur stadiste, Alexandru Stamate. Sur les quatre équipes, une seule va se sauver. On espère que ce sera nous. On s’est donné le droit d’y croire en gagnant à Montélimar. On a notre destin en main. Plus tard, on recevra Albertville et Saint-Chamond. Mais on ne doit pas miser que sur ces deux matchs­-là. Pour nous mettre à l’abri, il nous faut deux victoires de plus. Pourquoi ne pas commencer ce week-­end ? »

Faisable vu que Rhône Eyrieux est juste devant au classement. « Ils sont 8es, mais avec 9 points d’avance, c’est énorme », tempère cependant Stamate, dont l’équipe « avait fait un non­-match à l’aller »

Les Stadistes ont sûrement gardé en mémoire le 45­-32 encaissé en Ardèche, le 20 octobre. Ils voudront leur revanche ce samedi, même en étant toujours en effectif limité (9 joueurs, dont deux gardiens, soit un seul remplaçant dans le champ).

Le groupe :

Stade Clermontois. Pages, Ramit ; Cachia, Sarrazin, Sefour, Meester, A. Stamate, Abbas, Fichot.

 

Raphaël Rochette

Commentaire