Actualité sportive en auvergne



Photo © Franck Boileau

Le HBCAM veut sa revanche à Nice

Effacer la frustrante défaite de l’aller, d’un but à la dernière seconde (26-27), et faire un pas de plus vers la montée en D2.

L’objectif est double pour les Volcaniques, leaders de leur championnat, opposées, ce samedi à Nice, aux réservistes de l’OCGN (7e). L’horaire inhabituel du match (18 h 30), un samedi et la durée du voyage jusqu’à la Côte d’Azur (au moins 8 heures) ont contraint le HBCAM 63 à organiser un déplacement la veille. Le départ pour Nice a été avancé à ce vendredi midi.

« Le club fait les efforts de nous mettre dans de bonnes conditions. À nous maintenant de faire le nécessaire sur le terrain », relève Jamal El Kabouss. L’entraîneur métropolitain apprécie tout autant de pouvoir aborder l’avant-­match sereinement (réveil musculaire, séance vidéo, collation, échauffement) que de disposer d’un groupe au complet (14 joueuses). « Tout est réuni pour gagner », ajoute le coach, sachant cependant que le HBCAM devra affronter un adversaire renforcé par des joueuses de sa D1. « Nice l’avait fait à l’aller (en incorporant cinq pros, ndlr) pour se donner de l’oxygène. Leur réserve joue sa survie et doit se sauver. Comme leur D1 ne joue pas ce week-­end, Nice va refaire ce coup-­là, à mon avis. Mais ça ne nous fait pas peur. De toute façon, puisqu’on prétend monter à l’étage au-dessus, il faut battre tout le monde. »

Le HBCAM a d’autant plus intérêt à s’imposer que son dauphin, Toulouse, juste un point derrière, n’aura pas non plus la partie facile à Aix­-en­-Provence, chez le 5e. « Si Toulouse faisait une contre-performance, ça nous permettrait d’avoir un joker en poche. On aurait trois points d’avance, plus la différence de but. On ne serait pas tranquille, mais beaucoup plus serein dans la course vers la montée. » À Nice, le HBCAM est à un tournant, qu’il devra surtout bien négocier.

Raphaël Rochette


Le groupe. 

HBCAM 63. Guilabert Segura, Fereira;Benay, Blezes, De Almeida, Delaume, Djabour, L. Modenel, V. Modenel, Mouton, Ngoulou, Morgado, Soubies, Sousa, Vargas.

Commentaire