Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Basket
Photo © Archives

Le Grand trail de Clermont s'enrichit

Le Grand trail de Clermont-Ferrand, ce samedi, au départ de la Grande Halle, s’enrichit. Une quatrième course nocturne, et sur un parcours surprise, rejoint les trois autres épreuves abordées en sens inverse cette fois.

Et un de plus. Le Grand trail de Clermont-Ferrand passe en effet de trois à quatre départs, ce samedi, à l'occasion d'une édition qui met la barre encore un peu plus haut. Cette première pour le 12 km nocturne, et sur un parcours surprise (500 m de dénivelé positif), accompagne diverses nouveautés sur les trois autres tracés.

Véritable poumon de cette manifestation, la Grande Halle d'Auvergne battra ainsi au rythme des départs et des arrivées, ce samedi, à partir de 9 heures. Mais que les habitués du rendez-vous ne misent pas tout sur leurs repères des précédentes éditions. Les 1.100 dossards déjà enregistrés, soit autant que l'an passé, pourraient en effet être un peu surpris et désorientés.

Les parcours du Grand trail de Clermont-Ferrand (44 km, 1.800 m de dénivelé positif), du Gergo trail (22 km, 800 m de dénivelé positif) et du Mardoux trail (12 km, 400 m de dénivelé positif) ne changent pas du tout au tout certes, mais il faudra les emprunter en sens inverse cette année. Et cela modifie clairement la donne.

« Les parcours ont bien plu, mais nous avons encore réussi à améliorer un petit peu les choses, précise Nicolas Monminoux, organisateur. Cela concerne notamment le secteur de Jussat. Le fait de tourner en sens inverse implique également que ce sera un peu plus roulant au début et bien plus cassant à la fin. Nous avons des sentiers plus techniques sur les parcours. Pour Le Mardoux trail et l'épreuve nocturne, nous avons rouvert des vieux chemins qui étaient fermés, notamment sur les coteaux de Gergovie. »

Une 4e édition avancée au samedi


En passant du dimanche au samedi, cette 4e édition n'a pas perdu au niveau de la participation. Et sur les différents parcours, cela promet avec une belle densité de prétendants. A commencer par le 44 km avec Yoan Meudec, le tenant, Johnny Lherminier, Fabien Daguin, Benoît Gandelot ou Loïc Monsarat, ainsi qu'Estelle Leroi ou Louise Erignac.

Avec Pierre-Alain Peyrefitte et Eric Laumond, Claire Cailleaux, Julie Boucheix et Sabrina Sauve sur le 22 km, David Dubost, Quentin Succo et Aurore Jarlier sur le 12 km, Alexandre Dépêche et Sandra Goninet sur le 12 km nocturne, ainsi que Yoan Stuck, un parrain prêt à donner de sa personne, le Grand trail de Clermont-Ferrand veut se placer.

Commentaire