Actualité sportive en auvergne



Football Jeunes

L’ASM (U19) peut faire un pas vers le maintien

Les U19 de l'ASM jouent un match déterminant pour leur quête de maintien au niveau national, dimanche (15 heures). Mais pour leur entraîneur, Morgan Lagrange, la saison est déjà très positive.

Ils partaient « dans l'inconnu », fin juin. Neuf mois plus tard, ils ne sont pas loin d'y voir très clair, dans un championnat où ils ne se sont pas cantonnés à leur rôle de Petit Poucet.

Face à Colomiers, demain aux Gravanches, les U19 de l'AS Montferrand, dixièmes du classement et premiers non relégables, peuvent faire un pas de géant vers le maintien. Surtout face à un concurrent direct, encore 13e en attendant un retrait de points pour avoir aligné un joueur suspendu, contre le dernier, Toulon (qui va, lui, récupérer des points). « On peut les garder à distance car on approche du dénouement, estime le coach. On a une chance unique d'accrocher le maintien ».

Revenue au niveau national cette saison, la section U19 a fini par prendre la mesure des exigences du championnat. Avec, à la clef, des victoires fondatrices à l'OM ou à Toulon (2-1 à chaque fois).

« Le groupe s'entend bien, il défend fièrement les couleurs du club, développe Morgan Lagrange. On ne joue pas dans la même cour que les leaders, pas avec les mêmes moyens, et il a fallu du temps pour s'approprier le niveau. Mais aujourd'hui, on serait le seul club amateur à se maintenir si le classement s'arrêtait là ».

Après Colomiers, l'ASM aura encore la possibilité de « gratter quelque chose » face à Nîmes ou Saint-Étienne, alors que ce sera plus compliqué face à Monaco. « C'est une surprise pour nous d'être à ce niveau », répète l'entraîneur, tout en sachant que son groupe, composé d'une grosse vingtaine de joueurs et vainqueur de tous ses matchs l'an passé au niveau régional, a les moyens de parvenir à ses fins.

AS Montferrand. Fournier, Chazeau, Zioini, Kouadio, Simplon, Geniller, Colak, Bonnet, Gallien, Dodin, Joseph, Laurent, Bennemra, Bonchamp, Elyamouri, Da Silva, N'Diaye, Souaré.

Commentaire