Actualité sportive en auvergne



Sports nature Course à pied Trail
Photo © Camille Mazoyer

La Montée du puy de Dôme fidèle à ses repères

La montée du puy de Dôme se montre fidèle à ses repères et reste une référence dans le monde des courses hors stade avec ses 14,8 km pour rejoindre le sommet depuis la place de Jaude.

Les années en ont fait une classique du calendrier. Le cadre final et son étonnant panorama également. La 44 e édition de « La montée du puy de Dôme », ce samedi, à partir de 16 heures, offre une nouvelle opportunité de se frotter à ce sommet mythique au départ de la place de Jaude. Une invitation au dépassement aussi, lancée par le Comité FSGT du Puy-de-Dôme.

Ils devraient être un peu plus de 400 coureurs, ainsi qu'une trentaine de randonneurs, à participer à ce rendez-vous. Mais entre le départ situé à quelques mètres de la statue de Vercingétorix et l'arrivée jugée devant la salle du pique-nique au sommet du puy de Dôme, il faudra digérer les 14,8 km de montée et les 1.077 m de dénivelé positif.

Le tout offre une pente moyenne de 7,7 %, avec des pourcentages allant jusqu'à 12 % tout de même, que les meilleurs devraient dompter en une heure et quinze minutes environ. À l'image du temps réalisé par Yoan Meudec (1 h 14'21''), vainqueur l'an passé avec une grosse minute d'avance sur Benoît Crétien (1 h 15'24'') au moment de passer la ligne d'arrivée à près de 1.465 m d'altitude.

Une épreuve inscrite dans la continuité. Au niveau du calendrier tout d'abord, pour rester au plus près de la Saint-Jean et des origines d'une manifestation définie comme Course de la Saint-Jean - Montée du puy de Dôme. Un rendez-vous clairement marqué au mois de juin, une date à laquelle la FSGT reste très attachée.

Petit à petit, le peloton va s'étirer


Le parcours emprunte également les pas des précédentes éditions. Après avoir dévalé la rue Blatin, le peloton commencera à s'étirer en montant vers le lycée hôtelier de Chamalières, puis le site du Colombier, avant le village Auvergnat, La Font de l'Arbre. Il sera temps, alors, de passer par la gare du Panoramique, sans composter son billet, de se diriger vers le col de Ceyssat et le chemin des Muletiers.

De sérieux outsiders se détachent comme Didier Trinque ou Jean-Paul Carvalho par exemple. D'autres habitués ne veulent pas rater le rendez-vous, à l'image de Pierre Lassalas, Master 5, dix-neuvième l'an passé.


Le programme :

Organisation. Départ à 16 heures de la place de Jaude pour 14,8 km (1.077 m de dénivelé positif). Arrivée au puy de Dôme, devant la salle de pique-nique. Cinq ravitaillements sont proposés.

Dossards. Le retrait des dossards est possible aujourd'hui, à partir de 13 h 30, place de Jaude.

Pratique. L'inscription comprend la descente par le panoramique et le retour en bus sur Clermont-Ferrand, ainsi que les divers lots (maillots, etc.). L'organisation se charge de monter les affaires des engagés à l'arrivée.

Commentaire