Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

La LNR fait machine arrière à propos des cartons jaunes

La saison dernière, la Ligue Nationale de Rugby avait expérimenté une nouvelle règle concernant le cumul des cartons jaunes. Pas vraiment apprécié par les clubs et notamment l'ASM, celle-ci ne sera plus d'actualité la saison prochaine. Comme en 2017-2018, le cumul de trois cartons jaunes entraînera une semaine de suspension en phase régulière mais plus en phase finale.

Cette règle aura bien un peu embêtée l'ASM avant les phases finales de Top 14. Lors du précédent exercice, les cartons jaunes accumulés tout au long de la saison restaient comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête des joueurs, même à l'heure des phases finales. À Clermont, à deux journées de la fin de la phase régulière, Rabah Slimani, Etienne Falgoux, Fritz Lee, Peceli Yato et Damien Chouly, qui comptaient alors deux cartons jaunes, pouvaient alors potentiellement louper les phases finales de Top 14.

Une situation qui avait à l'époque eu le don d’agacer Bernard Goutta, le coach des avants de Clermont : « Prenez Falgoux : ses deux cartons datent de plus de huit mois. C’était en septembre ! Depuis, rien et s’il venait à prendre un jaune, il sera suspendu. Pareil pour Rabah (Slimani). D’autant plus que nous n’étions en plus pas d’accord avec ces sanctions liées à une appréciation purement technique. Bon, le mec qui tire une mandale et qui est sanctionné, pas de souci. Mais là, quand on voit les possibles conséquences pour les gars et pour l’équipe, on trouve cela disproportionné… ». Finalement, aucun des Clermontois n'aura manqué à l'appel à l'heure des phases finales.

Toujours est-il que la saison prochaine, les Clermontois comme les autres clubs de Top 14 et Pro D2 n'auront plus à se soucier de cette règle. La LNR a décidé de faire machine arrière concernant le cumul des cartons jaunes. « Pour faire suite à la proposition de la Commission Sportive, le Comité Directeur a acté le retour au dispositif en vigueur lors de la saison 2017-2018 concernant le cumul des trois cartons jaunes entraînant une semaine de suspension. Cette disposition sera applicable uniquement en saison régulière. Les phases finales ne seront donc plus concernées par le dispositif », a communiqué la LNR.

Commentaire