Actualité sportive en auvergne



Plus Sports de combat
Photo © Archives Pascal Chareyron

La boxe professionnelle n'est plus prioritaire à l'ASM

Au revoir la boxe professionnelle à l'ASM ? Après la terrible désillusion du championnat du Monde et le match nul de Farida El Hadrati en avril 2015, l'ASM Boxe a éclaté en plein vol.

L'ASM Omnisports va devoir reconstruire sa section boxe. Le président Benoît Berque a été écarté, Tony Maulus – l'entraîneur emblématique du club – a été mis à la retraite, et les huit membres du bureau ont démissionné. « Je ne regrette rien mais nous avons fait un constat : la boxe professionnelle n'attire plus. Je le savais déjà avant d'organiser le championnat du monde au Zénith, mais nous avons fait un effort pour Farida El Hadrati qui est une grande boxeuse. »

Tout cela a laissé des traces. Aujourd'hui, l'ASM boxe panse ses plaies et Pascal Thibault a de nouvelles ambitions pour la section boxe de l'ASM : la formation des jeunes à la boxe olympique ainsi que le perfectionnement de la boxe éducative : « Benoît Berque a perdu ma confiance. Nous n'avions plus les mêmes orientations. J'en suis triste mais j'ai fait mon travail de président de l'ASM Omnisports », reconnaît Pascal Thibault.

Dans la foulée, l'entraîneur Tony Maulus a été mis en retraite : « Il a fait de grandes choses ici. Mais nous n'étions plus sur la même longueur d'onde », poursuit le président de l'ASM Omnisports. Selon lui, la boxe professionnelle ne trouve plus de public et les sponsors ne suivent plus. « Nous allons poursuivre la recherche de champions, mais dans un but olympique. »

« L'ASM est toujours attachée à la boxe »

Depuis le début du mois de juillet donc, la boxe n'a plus de président, plus d'entraîneur ni de bureau. Pas de quoi inquiéter Pascal Thibault : « Nous sommes en train de reconstituer un groupe en accord avec nos nouveaux engagements. L'ASM est toujours attachée à la boxe. »

Le visage du noble art asémiste va radicalement changer. Il sera connu dès le mois de septembre, quand le nom du nouveau président sera communiqué.

Commentaire