Actualité sportive en auvergne



Photo © AFP

Julian Alaphilippe débloque déjà son compteur !

Julian Alaphilippe a décroché la première victoire de sa saison, ce lundi, à l'occasion de la deuxième étape du Tour de San Juan en Argentine. L'Auvergnat s'est imposé au sommet de l'Alto Punta Negra, après être parti en costaud. Il a ensuite résisté au retour du peloton.

Première course... et première victoire ! Julian Alaphilippe a parfaitement lancé sa saison 2019 en glanant son premier succès de l'année, ce lundi, sur les routes argentines du Tour de San Juan, où le Montluçonnais effectue sa rentrée. Sous une chaleur accablante (l'étape a été raccourcie d'une trentaine de kilomètres en raison des températures qui dépassaient les 45°), le coureur auvergnat de la formation Deceuninck - Quick-Step a remporté la deuxième étape, disputée entre Chimbas et Peri Lago Punta Negra (132,5 kilomètres).

Julian Alaphilippe a profité de la dernière difficulté du jour, l'Alto Punta Negra (1 kilomètre, à 8 %), dont le sommet était situé à deux kilomètres de l'arrivée, pour fausser compagnie au peloton. L'Auvergnat est parti en costaud dans les derniers hectomètres de l'ascension. Tiesj Benoot (Lotto-Soudal) et Nairo Quintana (Movistar) se sont glissés dans sa roue, mais le duo n'a pas réussi à suivre le rythme imprimé par le coureur français, qui semble déjà en grande forme en ce début de saison.

Le maillot à pois du dernier Tour de France a su résister au retour du peloton dans les deux derniers kilomètres pour aller s'imposer en solitaire devant Simone Consonni (UAE - Team Emirates) et Peter Sagan (Bora Hansgrohe).

Ce succès permet à Julian Alaphilippe de grimper à la deuxième place du classement général, à trois petites secondes du leader, son ancien coéquipier et vainqueur de la première étape, Fernando Gaviria (UAE - Team Emirates). L'Auvergnat pourrait revêtir le maillot de leader, ce mardi, au terme d'un contre-la-montre individuel de 12 kilomètres tracé autour de Pocito.

 

Manuel Caillaud

Commentaire