Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handisport
Photo © Archives

JO / Paratriathlon : Bourseaux partait de trop loin

Sa remontée aura été aussi belle que vaine. L'Auvergnat Yannick Bourseaux s'est finalement classé cinquième de l'épreuve de triathlon des jeux Paralympiques, hier samedi, à Rio.

Double médaillé d'argent aux championnats du monde (2013 et 2016), troisième du test event paralympique organisé en 2015 au Brésil, le licencié du Triathlon Académie Montluçon (TAM) était un candidat très sérieux au podium de ce premier paratriathlon.

Sous le beau soleil de Rio et 25 degrés au mercure, cela ne s'est pas vraiment déroulé comme souhaité pour l'Aubiérois. Les 750 m de natation ont eu raison des ambitions de médaille du Français qui est sorti loin, très loin de ses concurrents au podium. Trop loin pour espérer les revoir…

En poursuite derrière Schulz et Daniel

Yannick Bourseaux a en effet émergé de l'eau avec 3' 18" de retard sur l'Anglais George Peasgood, le meilleur nageur du jour, et surtout plus de deux minutes derrière l'Allemand Martin Schulz et le Canadien Stefan Daniel, deux des grands favoris pour le podium. Dixième avant l'épreuve cycliste, Bourseaux s'est alors lancé dans une folle remontée.

Tour après tour, il a refait une partie de son retard et commencé à gagner des places. Les 22 km de cyclisme lui ont permis de revenir au huitième rang et de pointer à 2' 38'' du nouveau leader, Schulz ayant irrémédiablement pris le meilleur sur Peasgood et Stefan

Sur les 5 km à pied, le Montluçonnais a gagné trois rangs de plus et grignoté son retard sur le podium. Pas assez toutefois pour réussir à décrocher une médaille et prendre place sur un podium finalement occupé par Schulz, Daniel et Ruiz Lopez.

Yannick Bourseaux était « vraiment très déçu » à l'arrivée. « Ça ne s'est pas bien passé du tout. Les conditions étaient très bonnes, même si on a un peu nagé dans les vagues… Mais je n'étais pas dans un bon jour. Je pense que je fais une natation à mon niveau mais je sors quand même bien derrière. Mais c'est sutout sur le vélo où j'ai coincé. Ce qui est le plus décevant, c'est que je n'avais eu aucun souci, j'avais suivi le programme de préparation à la lettre, en veillant sur la fin, aussi, à réduire un peu pour arriver frais le jour J. En tout cas, pas question que je m'arrête là-dessus ! »

Le classement

Paratriathlon (750 m de natation, 22 km en cyclisme, 5 km à pied). 1. Martin Schulz (Allemagne), 1 h 02 ' 37" ; 2. Stefan Daniel (Canada), 1 h 03 ' 05" ; 3. Jairo Ruiz Lopez (Espagne), 1 h 03 ' 14" ; 4. Christopher Hammer (États-Unis), 1 h 03' 43'' ; 5. Yannick Bourseaux (France), 1 h 04' 54'' ;… 8. Maxime Maurel (France), 1 h 06' 48''…

Commentaire