Actualité sportive en auvergne



Photo © Rémi DUGNE

ITF Juniors : Madelmont et Aussert sorties en 16es de finale

Elles étaient les deux dernières représentantes du tennis auvergnat lors de cet ITF clermontois. Face à des adversaires plus expérimentées, Zoé Madelmont et Clarisse Aussert n’ont rien pu faire, ce mercredi. 

Dispensées de match mardi en simple et éliminées en double la veille, Clarisse Aussert et Zoé Madelmont avaient pu pleinement se concentrer sur leurs 16es de finales. Elles le savaient : après un magnifique parcours en qualification, le niveau de jeu allait encore s’élever. En particulier pour Clarisse Aussert, opposée à Emeline De Witte, l’une des meilleures espoirs du tennis belge et tête de série numéro 2 du tournoi.

« J’aurais pu mieux faire »

Face à cet immense défi, l’Auvergnate a fait preuve de caractère, réalisant un excellent début de match. Clarisse Aussert a tenu tête à la joueuse belge : au bout de 30 minutes de jeu, le score était de trois partout. Malheureusement, c’est le moment qu’a choisi De Witte pour accélérer. L’Auvergnate subissait ensuite la loi de la puissante Belge. Clarisse Aussert n’arrivait plus à produire ce si bon tennis qui lui avait tant réussi en phase de qualification. Elle s’inclinait 6­-3, 6­-1 et dressait un bilan mitigé de son tournoi : « Je suis très heureuse d’être arrivée jusque-­là, mais j’aurais pu mieux faire sur ce dernier match. Je ne pensais pas perdre aussi sèchement. »

Même constat pour sa compatriote Zoé Madelmont. La Ponote n’a pas su conclure les points cruciaux. Pour preuve, l’Altiligérienne n’a remporté qu’une seule de ses cinq balles de jeu. Elle s’est inclinée 6-­2, 6­-0 face à Charlotte Florent, une adversaire pourtant à sa portée. Son discours d’après-match ressemblait fortement à celui de Clarisse Aussert : « J’ai très mal joué tactiquement ce dernier match, a-­t-­elle confié. Je suis tout de même heureuse d’être arrivée jusque-­là. » Les deux jeunes femmes se pencheront maintenant sur leur participation à l’ITF de Dijon, qui débute samedi.

Dans les autres matchs, peu de surprises, si ce n’est l’exploit réalisé par Vincent Thiel. Le licencié du TC Jocondien, qui s’est appuyé sur son service surpuissant, a fait craquer Maxime Hillhouse, pourtant tête de série numéro 2, en s’imposant 7­-6, 6­-0.

 

Les résultats :

Tableau principal. 16es de finales. Garçons. Gueymard bat Schurdevin, 6-1, 6-0 ; Lapalu bat Lieutaud, 6-4, 6-3 ; Thiel bat Hillhouse, 7-6, 6-0 ; Armand bat Gabbanini, 6-4, 0-6, 6-0 ; Oliver bat Teboul, 6-1, 6-1 ; Lazell bat Maitre, 6-1, 6-2 ; Salvestre bat Delloye, 6-4, 6-1 ; Gadilhe bat Ceccon, 6-3, 6-7, 6-3.

Filles. Florent bat Madelmont, 6-2, 6-0 ; De Witte bat Aussert, 6-3, 6-1 ; Szostak bat Leroy, 6-1, 6-4 ; Gisclon bat Semenova, 7-5, 6-2 ; Bovy bat Baudouin, 6-0, 6-1 ; Bissett bat Bresson, 6-1, 6-0 ; Alix Vidal bat Chaumeil, 6-0, 6-1 ; Brugnone bat Monnet, 6-0, 6-3.

 

Pierre Magne

Commentaire