Actualité sportive en auvergne



Photo © Francis CAMPAGNONI

Interclubs : la "der" du Stade, défi pour l'ASM

Pour sa dernière rencontre en Pro A féminine, c’est un Stade Clermontois libéré qui se déplacera à Thionville, ce dimanche. En Pro B masculine, l’AS Montferrand, elle, voudra prendre des points à Arras, ce samedi en vue du maintien.

Mission accomplie. Maintenue en Pro A féminine, en perdant, mercredi, à Saint-Dié, mais grâce à ses excellents résultats précédents acquis aux dépens du TC Paris et de l’ASPTT Montpellier (déjà condamnée), le Stade Clermontois se déplacera, ce dimanche, chez un solide Thionville Moselle, mené par Pliskova et Flipkens, et qu’il côtoie à la 3e place du classement.

Les Clermontoises évolueront sans Arn, mais avec Perrin, Moore, Desperrier et… Shinikova, dont le retour tant attendu est enfin effectif?: « On va aligner une belle équipe, estime Vincent Monneyron, le capitaine du Stade Clermontois. Avec comme objectif de faire un résultat. Et, qui sait, pouvoir terminer deuxième ? « Ce serait vraiment un super classement final », sourit le capitaine stadiste.

Lionel Mansour et ses hommes ne se déplacent pas à Arras en victimes expiatoires.
Avant la réception de Sannois à La Gauthière, ce mercredi 4 décembre, puis
d’en finir à Grenoble, samedi prochain, l’AS Montferrand s’est concentrée sur un déplacement pas simple à Arras où elle voudra marquer des points dans la lutte pour le maintien en Pro B masculine, lutte qui l’oppose à Saint-Malo et… Grenoble

« Arras a quatre joueurs qui sont sûrement très solides. Ils ont perdu 5-1 leur dernière rencontre à Sannois. A domicile, on peut penser qu’ils aligneront leur équipe type. De notre côté, on n’a pas grand-chose à perdre. On va essayer de grappiller des points par-ci, par-là. Sur du green set visiblement assez rapide, je pense qu’on a quelque chose à faire », estime Lionel Mansour, le capitaine des « jaune et bleu ».

 

Jean-Philippe Béal

Commentaire