Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Athlétisme
Photo © Dominique Parat

Interclubs / CAA : réussir l'entrée en lice

Le premier tour des interclubs, demain, à Vénissieux, n’est pas sans enjeu pour un Clermont Athlé qui ambitionne de figurer « dans les 6 » à la finale aixoise, dans deux semaines.

Branle-bas de combat dans l'athlétisme. Le rendez-vous qui sonne la mobilisation générale, qui lance la saison estivale, bref les immémoriels interclubs, c'est ce week-end ! Ce dimanche précisément pour la crème hexagonale, l'Élite, dont le Clermont Athlétisme Auvergne qui part, avec armes et bagages, à Vénissieux, notamment rejoints par l'AS Aix-les-Bains de Christophe Lemaitre.

Sans grand stress pour ce premier tour. Car la formule du championnat de France des clubs conserve les lignes des précédentes années. Quoiqu'il arrive, le CAA, comme en 2017, se rendra au stade Jacques-Forestier à Aix, le 20 mai, pour y disputer la grande finale au terme de laquelle, s'il évite les 7e et 8e places, synonymes de relégation en Élite 2, il conservera sa place de choix en Élite 1.

Les joutes au stade du Rhône ne sont pas neutres pour autant. Sur le plan comptable particulièrement. En plus de s'évaluer - sur la base d'une table de cotation remise à jour - les Clermontois peuvent assortir leur bilan de points de bonus pris en compte dans le total réalisé lors du deuxième tour. Un plus pas seulement de confort mais potentiellement déterminant en cas de malchance (de zéros) ou de joutes serrées au pied du Revard. Luttes faciles à imaginer dans un groupe qui voit arriver les promus Nice et Haute Bretagne et au sein duquel le Clermont Athlé détient le cinquième fauteuil (63.252 points).

Avec Jennifer Galais


Le grand club auvergnat a donc battu le rappel pour cette entrée en lice dominicale. Laissant libre, comme chaque année, Renaud Lavillenie, le perchiste engagé dans sa préparation de rentrée, à Shanghai, le 12 mai. Se présente ainsi une formation équilibrée, désormais privée du hurdleur bordelais Garfield Darien, mais qui voit monter Jennifer Galais sur le 100 m.

Les quelques faiblesses référencées (marche, triple filles), pour blessures souvent, se fondent dans un dispositif solide, armé de nombreux points forts. À l'instar du 3.000 m steeple confié au duo en grande forme Phelut-Pontier, de la perche, hommes (Valentin Lavillenie et Alioune Sene) et femmes (Charlotte Gaudy et Charlotte Iva), le CAA n'ayant eu qu'à puiser dans son large réservoir. Costauds également le marteau (Chaussinand, Fédit), le javelot (Vernède, Maisonneuve), le disque (Donzelot, Guillaume). Sans oublier le 3.000 m filles avec l'association Renaud - Imarre, du 100 m, qui place Robinet dans les pas de Galais, voire les haies, réunissant Gado et Bolosier.

Les équipes :

2 clubs d'Élite 1. AS Aix-les-Bains, Clermont Athlétisme Auvergne. 2 clubs d'Élite 2. Lyon Athlétisme, Entente Athlétisme Grenoble 38. 2 clubs de N1A. Entente Sud Lyonnais, Coquelicot 42. 3 clubs de N1B. Décines Meyzieu Athlétisme, CS Bourgoin-Jallieu, EA Chambéry.

Commentaire