Actualité sportive en auvergne



Plus Sports de combat
Photo © Jean-Louis Gorce

Hugo Kasperski en reconquête

Hugo Kasperski tentera de reconquérir la ceinture de champion de France des mi-lourds, ce samedi, face à Gabriel Lecrosnier, à Saint-Lô.

L’effet de surprise ne jouera pas. Ni dans un sens ni dans l’autre pour ces deux vieilles connaissances. Hugo Kasperski retrouve en effet Gabriel Lecrosnier pour le titre vacant de champion de France des mi-­lourds, ce samedi, à Saint­-Lô (Manche). Un combat entre deux boxeurs qui se connaissent assez bien et se respectent aussi. 

Deux hommes qui se retrouvent surtout pour la troisième fois de leur carrière. En 2013, à Abbeville, ils s’étaient séparés sur un match nul. En 2015, au Cannet, le Clermontois avait remporté la deuxième manche à l’unanimité des juges. Place donc à l’épisode 3 avec des retrouvailles à fort enjeu cette fois. 

Il y a en effet une ceinture de champion de France au bout de ce combat. Un titre des mi-­lourds que Hugo Kasperski, à nouveau licencié à l’ASM son club de cœur, espère bien reconquérir deux ans après l’avoir laissé pour pouvoir disputer un championnat d’Europe. 

« La préparation avec une nouvelle équipe de l’ASM constituée de Christian Merle et Nicolas Authier, préparateur physique, s’est bien passée, répond le Clermontois de 29 ans, qui peut aussi compter sur ses proches d’Aulnay. On a bien travaillé et la stratégie est en place. Tout comme chez mon adversaire qui devra casser la distance car il est plus petit que moi. » 

Un plus dans l’allonge qui ne fera pas tout


En effet, Hugo Kasperski mesure 1,86 m contre 1,70 m pour Gabriel Lecrosnier surnommé « Le vieux lion » malgré ses 31 ans. Une différence d’allonge importante, mais qui ne fera pas tout. Surtout dans la Manche où le boxeur de Saint-­Lô évoluera chez lui, poussé par les siens. 

« Il va falloir faire mal et surtout ne pas laisser de place au moindre doute ou au hasard sur ses terres, insiste l’Asémiste. C’est un adversaire sous-estimé par rapport à son palmarès par exemple, mais il a toujours pris des risques dans sa carrière et affronté des boxeurs très forts dans le monde entier. C’est un mec vrai. »
Commentaire