Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Guyard (Clermont-Cournon) : "on maintient le cap" 

Clermont-Cournon a obtenu un succès primordial, dimanche face à Saint-Yrieix (36-13), en vue de son maintien en Fédérale 2. Clément Guyard, auteur de trois essais, est l'un des artisans majeurs du renouveau de la formation entraînée par le duo Giry-Chadeyras. Mais lui préfère retenir la solidarité affichée par le groupe et notamment en période de tempête. 

Après ce début de saison difficile cette victoire doit vous faire du bien...
Oui clairement. On a maintenu le cap dans la tempête. Pendant le début de saison, nos deuxièmes mi-temps ont été défaillantes. A chaque fois on menait à la pause pour finalement perdre. Là on s'est fait une promesse dans le vestiaire. On savait que c'était une chose à corriger. On avait un peu anticipé la chose. En gagnant le toss, on a pu jouer vent dans le dos en deuxième mi-temps. Et ça a payé puisque l'on n'est quasiment pas sorti de leur camp. 

Pourtant il y a deux coups durs en début de match avec ces deux blessures...
Oui c'est clair. Mais on ne s'est pas affolé. Nous avons des remplaçants. Et on a fait avec. Malheureusement nous y sommes habitués. Nous avons une infirmerie qui est bien pleine et qui a continué à se remplir aujourd'hui (dimanche). On va attendre les fêtes avec impatience. 

Inscrire trois essais cela vous est-il déjà arrivé ?
Non (rires). C'est la première fois effectivement ! J'aurais pu en mettre un quatrième. Je pense qu'il était valable. Mais ce n'est pas le plus important. La victoire collective reste primordiale. Moi j'en profite. Je me suis fait plaisir. 

Quel est le sentiment qui prédomine ?
Je suis très satisfait car l'on bosse bien. Et même quand les résultats ne sont pas là. Et croyez-moi que quand les résultats ne viennent pas, c'est très difficile de ne pas douter. Mais nous nous sommes montrés solidaires. Nous sommes sûr de ce que nous faisons et nous maintenons le cap. 

Maintenant il faut bonifier tout cela avec le déplacement à Saint-Junien...
C'est l'objectif. C'est le maintien de tout le club qui compte. Saint-Junien est un concurrent direct. C'est un match à 8 points. On va y aller le couteau entre les dents. Avoir un petit matelas avant les fêtes serait vraiment un joli cadeau de Noël.

Propos recueillis par Christophe Buron

Commentaire