Actualité sportive en auvergne



Photo © victoria pulido

Grand-messe aux Gravanches le 6 avril pour les quarts de finale

Les anciennes finales territoriales cèdent la place à des quarts de finale de secteur, prévus le samedi 6 avril sur les terrains des Gravanches à Clermont. Revue de détail.

La révolution est en marche. Avec tout ce que cela induit de (grosses) difficultés, de changements plus ou moins subis, d’habitudes bousculées… Mais on ne reviendra pas en arrière et la nouvelle Ligue Aura (voir la rubrique Le Chiffre ci­dessus) est en place et pilote depuis Lyon. Localement, l’ancien comité se démène pour faire vivre au mieux l’entité élargie. Et ce n’est pas toujours facile… Ainsi, alors que la fin de saison se précise, voici, niveau par niveau, ce qui attend les clubs de « l’ancienne Auvergne » jusqu’au 20 avril pour les plus chanceux avant le championnat de France. Une réunion se tenait encore hier soir pour caler les derniers ajustements, avec des clubs forcément obligés de sortir du « carcan » auvergnat (exemple en 1re série).

Pré-­fédéral. Les 8es de finales auront lieu ce dimanche 31 mars. Le premier de la saison régulière, Cusset, accueillera les Cantaliens de Saint­-Simon. Quant à Brioude, il recevra Moulins au stade Jalenques. À noter que Bort a payé au prix fort son match non joué aux Ancizes (dit match de péréquation). Du coup, les Corréziens finissent à 0,2 point de Saint-­Simon, terminant de facto 5es et recalés ! Les deux vainqueurs ont rendez-­vous le 6 avril aux Gravanches. Et celui qui ira au bour montera en F3.

Promotion d’Honneur. Les 8es de finales sont prévus dimanche avec quatre qualifiés. Le CUC reçoit Montaigut/Besse et Saint-­Flour accueille Les Martres (poules croisées). Riom­-es-Montagnes a raté la qualif’au titre de meilleur 3e des sept poules de la Ligue Aura.

Première série. C’est plus compliqué avec un barrage prévu dimanche 31 mars entre Gévaudan (2e de la poule 2) et une équipe d’un autre secteur dont on connaîtra le nom aujourd’hui. Par contre, Romagnat et Pont­-du-­Château sont d’ores et déjà qualifiés pour le quart de finale du 6 avril. Si Gévaudan se qualifie, une des trois équipes changera de secteur !

Deuxième série. Les 8es de finales ont eu lieu dimanche dernier. Brives­Charensac, reversé dans l’ex­comité Drôme­-Ardèche, a subi la loi du club d’Ardèche Méridionale (25-­12). SaintGenès­Champanelle a dominé Cisternes (31­-12) alors que Dôme-­Sioule a réussi un joli coup à Aigueperse (5-­17). Ils sont qualifiés pour les Gravanches, le 6 avril.

Troisième série. En 8e de finale, Massiac a été humilié à Montmeyran, club de Beaumont­-lès­-Valence (71-­0). Billom a pris le pas sur la Vallée Verte (29­-19). Quant à Pulvérières, il n’a pas fait le voyage à vide à Puy­-Guillaume (14-­33). Quatrième série. En 8e de finale, Vaux a confirmé sa bonne forme en écartant sans souci le club du XV des Combrailles (37­-3). De leurs côtés , le RC Sancy et Varennes ont respectivement pris la mesure des Cantaliens de Saint­-Mamet et des Puydômois de Plauzat. Avec là aussi trois clubs qualifiés, un sera nécessairement versé dans un autre secteur de la nouvelle Ligue pour le 6 avril.

Valéry Lefort

COLÈRES. Malintrat et le Stade Clermontois ont été privés de phases finales de secteur car jugés en non-conformité avec la législation touchant les équipes de jeunes (Malintrat ci-contre). La pilule passe d’autant plus mal que s’ils se savaient privés de championnat de France, ils pensaient quand même jouer la partie régionale. Ce qu’autorisait l’ex-comité d’Auvergne, mais pas la nouvelle ligue Aura qui applique d’emblée les règles nationales ! Du coup, le club de Malintrat, pourtant champion de 3e série l’an passé, a décidé sa mise en sommeil !

Commentaire