Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Gauran (Espoirs ASM) : "Il faut bien finir ce bloc"

Après une sortie décevante à Agen, les Espoirs de l'ASM ont bien rectifié le tir face à Massy (victoire 42-10), dimanche, aux Gravanches. De retour à la première place du classement, les joueurs du co-entraîneur Philippe Gauran vont devoir proposer le même niveau d'investissement s'ils veulent conserver leur place de leader à l'issue de ce deuxième bloc.

Face à Massy, il fallait se relancer et rebondir après la défaite à Agen (23-13). Mission accomplie...

« C’est fait. Après, avec tout le respect qu’on a pour Massy, on est conscient du niveau de l’équipe qu’on a rencontrée. On se devait de réagir, surtout par rapport à nous et au match de la semaine d'avant, à Agen. Au-delà du résultat, le contenu n’avait pas été bon. On voulait donc retrouver un peu d’allant, être en place avant eux et ne pas être dans la réaction. A ce titre-là, on est satisfait, on a vu une équipe connectée malgré les changements. Après, il y a eu un peu de friture et de fautes de discipline qui font qu’on ne se rend pas la tâche facile, au final. »

 

« La saison dernière, nous avions perdu la qualif' à cette période »

 

Désormais, place à un déplacement au Racing (ce dimanche) et à la réception de Toulon (le 10 novembre)...

« En effet. Il faut bien finir ce bloc. Pour cela, il faut vite qu'on bascule sur notre déplacement au Racing. Les deux premières places vont coûter cher. Mais au-delà de la nécessité de bien figurer au classement, il faut que les mecs avancent individuellement. »

 

La saison dernière, c'est à cette période que vous aviez laissé quelques points en route. Il s'agit de ne pas commettre les mêmes erreurs ?

« Oui, nous avions perdu la qualif’ sur cette période… On n’aimerait pas que cela se reproduise. Mais la saison est encore longue, on ne va pas parler tout de suite de la qualification. On prend les matchs les uns après les autres, en essayant d’être le plus efficace possible à chaque fois. Il y a eu ce faux-pas en terme de contenu à Agen, on ne veut pas que cela se reproduise, les joueurs non plus. Nous sortons satisfaits de ce match face à Massy mais cette satisfaction ne sera complète que si on valide au Racing et contre Toulon dans le contenu. »

Daniel Bibi Biziwu s'est montré à son avantage, dimanche, face à Massy. Il a notamment inscrit un essai en force.
 

Concernant les petits nouveaux, on retrouve Daniel Bibi Biziwu qui évoluait en Crabos la saison passée. Il semble monter en puissance au fil des matchs...

« Oui, il trouve ses repères petit à petit. Plus l’équipe tourne, plus tu es à l’aise individuellement. C’est un garçon qui a du potentiel et qui doit travailler pour bien s'intégrer à l’équipe, ce qu'il fait. Il prend peu à peu confiance en lui. C'est quelqu'un qui va compter et qui compte déjà. »

 

Un mot sur Ratu Jone Naulunisau et Mesake Kurisaru, les deux Fidjiens qui sont arrivés (ils ont disputé leur premier match, dimanche, face à Massy) ?

« Jone Ratu a fait une bonne prestation au poste de troisième ligne centre. Forcément, dans le projet de jeu, il va falloir encore un peu de temps pour qu'il assimile tout. Mais, il a des qualités de porteur et ses courses sont intéressantes. On va continuer à bosser avec eux, mais on est satisfait. Cela ne fait que trois ou quatre semaines qu’ils sont arrivés, avec Mesake Kurisaru (ndlr : rentré à la mêlée face à Massy). Il faut qu’ils se fassent au projet, à la vie en France. Ils sont jeunes, mais ils se sont super bien intégrés. Cela se passe bien. »

 

Propos recueillis par Manuel Caillaud

Commentaire