Actualité sportive en auvergne



Photo © Service PHOTOGRAPHES

Franck Azéma : "Pourquoi il n'y a pas essai de pénalité ?"

A la 33e minute de jeu, l'ASM a eu une véritable occasion d'essai. Mais suite à une interception de Fritz Lee, Peceli Yato, arrivé en soutien, a été plaqué sans ballon par Cheslin Kolbe. Une situation irrégulière qui n'a pas aboutie à un essai de pénalité, au grand dam de Franck Azéma.

Le tournant de cette rencontre fut probablement cette 33e minute de jeu lorsque Fritz Lee intercepte une passe d'Antoine Dupont. Le capitaine de l'ASM file alors vers la ligne d'essai toulousaine. Peceli Yato, entré en jeu trois minutes plus tôt à la place d'Alexandre Lapandry, arrive en soutien comme une balle mais est plaqué sans ballon par Cheslin Kolbe en position de dernier défenseur. Jérôme Garcès, l'arbitre de la rencontre, en revoyant les images, décide de sanctionner l'arrière toulousain d'un carton jaune. Mais il refuse cependant d'indiquer l'essai de pénalité. Une décision pas tout à fait logique au vu des images. Sans l'intervention de Kolbe, Yato aurait en effet pu être servi par Fritz Lee et filer à l'essai. Cette décision arbitrale, Franck Azéma avait du mal à la comprendre après la rencontre. Il s'agissait même du plus gros regret de la part du directeur sportif clermontois.

« Je ne comprends pas pourquoi il (l’arbitre, ndlr) ne nous donne pas essai de pénalité plutôt qu’un carton jaune à Kolbe. Il n’y a pas de dernier défenseur, il me semble que la règle est claire. Là, on serait passé à +2. Cela aurait peut-être lancé une autre dynamique. Mais c’est comme ça et cela fait partie du jeu. Mais je veux quand même revoir les images. »

Arnaud Clergue

Commentaire