Actualité sportive en auvergne



Photo © Franck Boileau

"France" indoor : Boirie en argent, Sene en bronze

Leur délégation était petite (9 athlètes) mais les Auvergnats ont fait le métier, ce week-end, aux France en salle de Miramas, totalisant deux médailles remportées par… deux perchistes.

La délégation auvergnate ralliait, ce week-end, la flambant neuve salle de Miramas, théâtre des France en salle, forte d’un potentiel à deux médailles. Mission accomplie ! Elle en revient avec deux breloques, décrochées comme attendu à la perche.

Pas par les féminines, pourtant auteur d’un beau concours la veille, records personnels à la clef (4,30 m) pour Charlotte Iva (4e) et Charlotte Gaudy (5e). Mais par les hommes dans un concours aux cartes rebattues par l’absence de Renaud Lavillenie, ce dimanche après-­midi.

La compétition ne fera pas date pour autant. « C’était un concours mauvais », jugea Pierre-Charles Peuf, le référent national des sauts. Où l’or se toucha à 5,50 m, la seule barre réussie, au troisième essai, du Francilien Axel Chapelle.

Mais le podium miramassé en accueillit deux Clermontois. Baptiste Boirie d’abord, le senior, sans pression du résultat, réalisant le hold­-up quasi parfait. Passé en deux fois à 5,05 m, à 5,20 m et 5,35 m, il connut la même fin que Chapelle, échouant devant 5,65 m. Son season best à 5,50 m lui procura l’unique médaille d’argent Elite de sa carrière senior et le plus beau métal auvergnat des France 2019.

L’Europe en suspens

Alioune Sene, quant à lui, monta sur la 3e marche, à égalité parfaite avec Mathieu Collet et Ethan Cormont à 5,35 m, barre effacée en fait par 7 perchistes. Mais sa médaille de bronze ne le satisfit pas du tout. « Je suis super déçu. L’objectif, c’était l’or, et c’était prenable ».

Las, un temps en délicatesse avec son pied, l’élève de Gérald Beaudoin manqua de repères. « Encore une fois », souffla­-t-­il, au souvenir de Rouen (5,35 m) après sa perf d’Orléans (5,71 m).

Entré à 5,35 m, sur un élan réduit, le Clermontois monta haut sur sa première barre à 5,50 m mais toucha en redescendant. « Ce fut le début de la catastrophe », maugréa l’athlète de 23 ans, un des trois Français (avec Renaud Lavillenie et Axel Chapelle) réalisateurs du NPR (niveau de performance requis) à 5,65 m pour les Europe de Glasgow (Ecosse).

« Je reste optimiste pour cette sélection. Si je l’obtenais, cela me permettrait de conclure la saison comme il se doit ». Les bonnes surprises ne purent venir des convalescents Romain Gavillon et Valentin Lavillenie (5,20 m), et pas non plus, du triple sauteur Ulrick Bolosier à 15,07 m seulement.

 

Les résultats :

Perche hommes. 1. Axel Chapelle (Cergy Pontoise), 5,50 m ; 2. Baptiste Boirie (Clermont Athlétisme Auvergne), 5,50 m ; 3. Mathieu Collet (PTT Grenoble), Ethan Cormont (Maisons-Alfort) et Alioune Sene (CAA), 5,35 m ; 10. Romain Gavillon (CAA) et Valentin Lavillenie (CAA), 5,20 m.

Triple saut hommes. 1. Hugues-Fabrice Zango (BUR), 17,30 m ; 2. Yoann Rapinier (Franconville), 16,68 m ; 10. Ulrick Bolosier (CAA), 15,07 m.

 

Francis Laporte

Commentaire