Actualité sportive en auvergne



Sports nature Ski
Photo © L'Eveil

Fourcade et les Bleus en Haute-Loire

Le stand national de tir basé à Beaulieu va accueillir pour la deuxième fois l’équipe de France de biathlon. Un joli coup de projecteur pour l’Emblavez.

Deux ans après leur première venue, Martin Fourcade et les biathlètes de l’équipe de France vont faire leur retour en Haute-Loire, du côté de Beaulieu, en avril prochain. Alors que la Coupe du monde bat son plein, le staff des Bleus a déjà programmé un stage de préparation d’une semaine dans l’optique de la prochaine saison.

Les biathlètes français pourront ainsi profiter des installations du stand de tir sportif de Beaulieu-Emblavez (TSBE) et s’entraîner sur des cibles électroniques. Un vrai plus pour les Fourcade, Béatrix ou Dorin-Habert, afin de gagner en précision sur l’épreuve du tir.

Tir, vélo, piscine et désormais musculation


L’ancien champion de tir Franck Badiou, désormais « armurier » de l’équipe de France de biathlon, est à l’origine de ce retour à Beaulieu. En plus d’une infrastructure ultramoderne -parmi les plus cotées en Europe- les champions tricolores trouvent au cœur de l’Emblavez, des conditions idéales pour un travail physique indispensable. « Lors de cette période, ils effectuent des sorties de 120 km à vélo, explique Henri Boyer, président du TSBE. Les routes de moyenne montagne sont idéales pour cette pratique ».

En plus de l’hébergement sur place avec les écolodges et le restaurant de la Galoche sur la commune de Beaulieu, les athlètes français peuvent aussi utiliser la piscine de Lavoûte-sur-Loire et son espace bien-être. Cerise sur le gâteau, Martin Fourcade et ses partenaires auront la chance de découvrir le matériel flambant neuf qui équipera la future salle de musculation attenante au stand de tir, prévue pour le printemps 2017. Un projet important porté par la Communauté de communes à hauteur de 350.000 € pour le bâtiment (350 m²) et par le club local avec 250.000 € d’équipements et machines. Fort de cet atout supplémentaire, l’Emblavez et son stand de tir espèrent bien capitaliser sur toutes ces offres pour attirer des sportifs de très haut niveau et se tailler la part du lion sur le plan européen. En coulisses, d’autres nations phares de la discipline auraient déjà fait part de leur intérêt… 

Commentaire