Actualité sportive en auvergne



Photo © SALESSE Florian

Fédérale 3 : focus sur les matchs de ce dimanche

Les clubs auvergnats se sont montrés plutôt à leur avantage avec un trois sur cinq lors de la journée inaugurale, dimanche dernier. De ceux qui peuvent réussir la passe de deux, ce dimanche, Montluçon est le mieux placé en évoluant à la maison face à Uzerche.

Poule 3 : Bellegarde-Coupy – Riom (dimanche, 15 heures)

L’enjeu : Deuxième journée et deuxième déplacement pour le RC Riom qui aimerait bien qu’il connaisse la même issue victorieuse que la semaine dernière. Sauf que les Riomois passent d’un Tarare un poil faiblard (succès bonifié 45-16) à un Bellegarde-Coupy relégué de Fédérale 2 et qui a été cueilli à froid à la maison par l’ogre genevois (25-23). Tous les ingrédients sont réunis pour un test grandeur nature dans l’Ain, ce dimanche, face à l’un des concurrents directs pour le haut de tableau.

Le mot du staff : Les Riomois s’attendent à une chaude réception par une formation qui a besoin de retrouver le goût de la victoire : « La défense sera un paramètre essentiel dans cette confrontation. Quand nous aurons le ballon, il faudra chercher à multiplier les temps de jeu pour se créer des opportunités qui seront certainement moins nombreuses qu’à Tarare. La notion de collectif sera mise à rude épreuve. »

Le groupe : Mata, Barrier, Carvalho, Poulin, Giral, Bezon, Dessalles, Delaunay, Giron, Robillon, Glock, Mazet, Clément, Pellat, Merlotti, Hervier, Boutonnet, Rouchon, Michel , Bertrand, Néraud, Lavigne.

 

Poule 3 : Ampuis – Cusset (dimanche, 15 heures)

L’enjeu : Cusset n’a pas raté ses retrouvailles avec la Fédérale 3 en s’offrant une victoire à 5 points face à Rhône Sportif (37-13), dimanche dernier. Pour le promu, il s’agira de surfer sur la vague de cet excellent départ, dimanche à Ampuis. Une mission qui ne s’annonce pas impossible dans le Rhône, chez une formation certes habituée des joutes de Fédérale 3, mais qui a terminé seulement huitième la saison passée et qui a commencé sur un net revers à Saint-Marcel l’Isle-d’Abeau (36-17).

Le mot de l’entraîneur : Frédéric Prat espère ramener au moins un petit quelque chose de ce déplacement dans le Rhône : « On tachera de rester sur la bonne dynamique. Rien ne sera facile face à une formation rhodanienne joueuse devant et entreprenante derrière. On sera sur nos gardes d’autant que de la pluie est prévue ce dimanche. On se déplace avec de l’ambition ne serait-ce que pour ramener un point de bonus. »

Le groupe : Ressouches, Moltini, Moussière, Arnaud, André, Devenne, Léon (cap.), Girodeau, Gillet, Michelet, Tailhardat, Marcon, Duval, Da Silva, Guesdat, Gay, Souanin, Reichmann, Ryad, Main, Mys, Berdzenadze.

 

Poule 5 : Le Puy – Tullins-Fures (dimanche, 15 heures)

L’enjeu : Entre le COP à la maison et le COP à l’extérieur, ce n’est pas la même histoire. Les Ponots ont rappelé, la semaine dernière, leurs difficultés récurrentes à s’exporter, à Véore (revers 28-12), sûrement revanchard après son élimination par le COP en 32es de finale en avril. Mais, ce dimanche, ils seront de retour dans leur stade Lafayette, forteresse imprenable depuis deux ans, pour étendre leur formidable série face à Tullins-Fures, lauréat d’entrée du Pays Saint-Jeannais (16-9).

Le mot de l’entraîneur : Le revers inaugural est resté en travers de la gorge de Jean-Sébastien Bignat qui attend une réaction immédiate : « On ne peut pas se contenter de jouer une mi-temps. Ça ne nous emmènera pas en phase finale. J’ai appelé à la mobilisation sur l’importance de la rencontre de dimanche. »

 

Poule 7 : Montluçon – Uzerche (dimanche, 15 heures)

L’enjeu : Montluçon passe d’un Corrézien à l’autre. Une semaine après son succès à Argentat (20-17), les joueurs de l’OCM enchaîne avec la réception d’Uzerche, ce dimanche, et la volonté de faire la passe de deux. Un objectif partagé par son adversaire, vainqueur de Châteauroux lors de la première journée (38-28).

Le mot de l’entraîneur : Reno Ioannides insiste sur le fait que son équipe ne devra pas connaître de retard à l’allumage comme la semaine dernière où elle a été menée 9-0 en début de rencontre : « On a encore de petits détails à régler. Nos lancements de jeu, le placement, l’efficacité devant, garder plus les ballons, bien assimiler les nouvelles règles de plaquages et insister sur la ligne défensive ». Le tout, si possible, « dès le coup d’envoi ».

Le groupe : Avants : Augaudy, Claud, Vaukaire, Depoux, J. Arbona - Smidt, Peters, Trommenschlager - Cabreton, Buadromo, Gealapu. Arrières : Alamartine, Roussillon - Dubourgnoux, Tixier, Chabot, Cerclaeys - Samain, Artaud, Boucly.

 

Poule 10 : Saint-Cernin – Nègrepelisse (dimanche, 15 heures)

L’enjeu : Saint-Cernin est revenu de loin lors de son déplacement à Decazeville en surmontant un retard de 25 points (28-3) pour décrocher le bonus défensif (défaite 34-27). Un autre relégué, Nègrepelisse, qui a commencé en fanfare contre Vallée du Girou (39-14), se dresse sur la route au profil escarpé en ce début de championnat pour les Doriens. Une difficulté à surmonter pour vraiment la saison.

Le groupe : Lescure, Despalles, Mercier, Semeteys, A. Bondurri, Meunier, Gramont, Bitaud, T. et G. Mongil, E. Bondurri, G. Lafon, Pavageau, Fau, E. Bondurri, An. Volpilhac, Chambon, Pourpuech, A. Laporte, M. Landes, N. Vors, Durrieu, Fresquet.

 

Commentaire