Actualité sportive en auvergne



Photo © FABRICE COFFRINI

Du mieux pour Renaud Lavillenie à Zurich

Alors qu'il restait sur deux sorties plus que mitigées en Pologne et à Paris, Renaud Lavillenie s'est - un peu - rassuré ce jeudi soir, lors du meeting de Zurich (Suisse). Le Clermontois termine 5e du concours avec un saut à 5,73 m. Un concours remporté par l'Américain Sam Kendricks, devant Armand Duplantis et Piotr Lisek.

Après un petit 5,60 m à Paris, la semaine passée, il y a du mieux pour Renaud Lavillenie. À Zurich (Suisse), le recordman du monde de saut à la perche a terminé 5e, avec un saut à 5,73 m.

Le licencié du Clermont Athlé a, comme souvent, fait l'impasse sur la première barre. Commençant son concours à 5,58 m. Barre franchie lors du premier essai. Place au deuxième saut, à 5,73 m. Réussi après deux tentatives. 

L'Auvergnat s'est ensuite attaqué à une barre à 5,83 m, soit deux centimètres de moins que sa meilleure performance cette saison (5,85 m). Qu'il ne franchira pas, malgré deux dernières tentatives prometteuses.

Haut du classement :

Source : https://zurich.diamondleague.com

Pour le reste, cette étape de la Diamond League n'a pas été marquée par de grandes performances. Pourtant, le gratin de la perche mondiale était présent : Armand Duplantis (Suède), Piotr Lisek (Pologne) et Sam Kendricks (États-Unis). Les deux premiers se sont arrêtés à 5,83 m. Mais le prodige suédois termine 2e du concours, avec trois échecs, contre cinq pour le Polonais.

 

 

C'est donc l'Américain Sam Kendricks, meilleur performeur de la saison, qui remporte le meeting de Zurich avec 5,93 m. Deuxième pendant longtemps, il décroche la première place après avoir réussi 5,83 m lors de sa troisième tentative.

Autre Auvergnat du concours, Valentin Lavillenie, qui vient d'être sélectionné pour les championnats du monde de Doha, s'est arrêté à 5,43 m et se classe 12e.

Bas du classement :

 

Celui qui a réalisé, cette année, la meilleure barre de sa carrière au meeting de Monaco (5,82 m), ne se rassure pas avant les Mondiaux. Depuis sa performance monégasque, il n'a pas réussi à faire mieux que son saut réalisé durant les championnats de France de Saint-Étienne (5,36 m).

Commentaire