Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

D2F : une identité du jeu à mieux maîtriser pour le HBCAM

Le HBCAM 63 aborde un véritable tournant dans sa saison, ce samedi soir (20 h 30 à la Maison des Sports), avec la venue de Vaulx-en-Velin. Face à un concurrent direct, la course à la qualification peut commencer à se décanter.

Primordial, pas vital. La course aux play-offs bat plus que jamais son plein et le duel entre le HBCAM 63 et Vaulx-en-Velin, ce samedi soir (20 h 30), à la Maison des Sports, pourrait apporter un peu de lisibilité. La situation est en effet très serrée avec de nombreux prétendants, derrière Plan-de-Cuques et Celles-sur-Belle, aux deux autres places qualificatives.

« Ce match est un tournant »

Tout le monde a encore son mot à dire dans ce championnat de France de Division 2 Féminine dans l’optique de décrocher un billet pour la poule haute lors de la seconde partie de saison. À commencer par le Handball Clermont Auvergne Métropole 63, quatrième. Les Auvergnates pourraient même prendre une petite option en parvenant à battre Vaulx-en-Velin. « On a raté le trois sur trois face à Bouillargues, rappelle Jamal El Kabouss. Maintenant, il faut aller chercher Vaulx-en-Velin et bien négocier le match à La Rochelle. On ne compte que sur nous. Ce match est un tournant face à une équipe avec laquelle nous sommes à égalité. On pourrait prendre une petite marge sur les poursuivants, mais pour cela on doit imposer notre identité de jeu, retrouver cette équipe coriace, dure au corps mais intelligente. »

Retrouver une meilleure efficacité au tir

Intelligente dans sa gestion des temps forts et des temps faibles, dans son énergie défensive aussi. Et plus lucide dans tous les duels. Avec le défenseur d’abord pour s’offrir une bonne solution de tir. Face au gardien ensuite, pour ne pas souffrir, comme samedi dernier, face à un dernier rempart auteur de 29 arrêts à plus de 45 % de réussite. Des statistiques rarissimes. Il faudra obligatoirement retrouver une meilleure efficacité au tir pour marquer son territoire et ne pas s’exposer au jeu rapide des Vaudaises. Un domaine de jeu qui impacte lourdement le secteur défensif. Pour se rapprocher d’un résultat favorable, les Métropolitaines doivent parvenir à limiter les buts dits « gratuits », sans oublier de mieux appréhender le pivot adverse en attaque placée.

« On connaît notre objectif, insiste le technicien. On doit tout d’abord équilibrer la balance car on n’est qu’à deux victoires en cinq matchs. Et pour cela, il faut assurer en défense, faire le nécessaire dès le départ. » Le temps perdu et les buts de retard ne se rattrapent pas toujours.

 

Jean-François Nunez

Commentaire