Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

D'Encausse : "Duplantis ? On n'en est qu'au début"

Des records du monde, il en a vu « une bonne dizaine » Et avec Mondo Duplantis, vedette du All Star Perche, ce dimanche, à Clermont-Ferrand, le technicien clermontois Philippe d’Encausse s’attend au meilleur.

Comment avez-vous appris la perte du record de Renaud ?

« Au Perche Élite Tour de Rouen. J’étais avec Jeff Hartwig (agent et coach de Sam Kendricks) et on avait un petit live Internet pour voir les sauts de Mondo à Torun, qui venait de faire 6 m à Düsseldorf pour sa rentrée. Son record du monde (à 6,17 m) n’a pas été une surprise et je pense qu’on n’en est qu’au début. »

 

Avez-vous été affecté ?

« Pas pour moi. Je me suis dit, dommage pour Renaud. Moi, j’étais propriétaire de rien du tout, je n’étais pas recordman du monde. Je vais passer pour un Martien, mais cela ne change pas ma vie. Je suis toujours à regarder en avant, jamais en arrière. »

Perche : le record du monde de Lavillenie est tombé !

Et la part du coach dans la performance ?

« Peu importe. Le record de Renaud (6,16 m, le 15 février 2014), c’était l’objectif un peu inavoué qu’on pouvait avoir en commençant une collaboration avec un mec qui est déjà champion olympique. En sachant qu’un record du monde, c’est toujours éphémère. D’ailleurs à la limite, le seul qui n’a pas de bol, c’est Renaud. Tellement peu de perchistes sont arrivés à ces hauteurs dans l’histoire et là… »

 

C’est la vie des records…

« Le challenge de battre un record du monde de Sergueï Bubka (6,15 m, le 21 février 1993), c’était un challenge de ouf. Et une fois que tu l’as, tu sais que quelqu’un fera mieux que toi un jour. Alors que quand tu gagnes les JO, comme le répète souvent Galfione, tu es champion olympique à vie. »

 

« Il arrive plus vite que tout le monde »

 

Pourquoi n’avez-vous pas informé Renaud tout de suite à Rouen ?

« Chaque chose en son temps. On était là pour faire une compète. Et je suis persuadé que cela n’a pas joué. Peut-être plus après que pendant. Ensuite, le premier truc que j’ai dit à Renaud, c’est que je me rappelle très bien de l’année 92 : Bubka fait 6,11 m, 6,12 m, 6,10 m et le gars qui est champion olympique à Barcelone, c’est Tarasov… avec 5,80 m. »

Nouveau record du monde de la perche pour Duplantis

Parmi tous les records du monde auxquels vous avez assisté, quel est le plus marquant ?

« Des records du monde, entre la salle et l’extérieur, comme acteur ou spectateur du concours, j’en ai vu une bonne dizaine. Aucun ne m’a marqué car le scénario était toujours le même : une barre pour rentrer dans le concours, une barre pour gagner la compète et une pour le record. »

 

Que pensez-vous des sauts d’Armand Duplantis ?

« C’est la vitesse horizontale qui les caractérise. Il arrive plus vite que tout le monde, donc il peut prendre des perches très dures par rapport à son poids et il est catapulté en l’air. Techniquement, ce n’est pas parfait. Sa perche tombe un peu, le bassin bascule un petit peu, il est un peu près. Mais il y a la technique et le style. Mondo arrive à exploiter l’énorme potentiel physique qu’il avait déjà mais qu’il ne maîtrisait pas. On parle d’un mec qui a gagné 30 cm en 3 mois. »

 

« Son potentiel tout de suite, c’est 6,20 m et plus »

 

Que ressort-il d’une comparaison avec Renaud, en vitesse notamment ?

« Il est plus rapide que Renaud à la même époque. Renaud valait 10’’90 au 100 m et lui a déjà fait 10’’54 et en juniors. Il saute avec des perches de 5,20 m, ne prend que 5,05 m de levier seulement, mais surtout avec une dureté de 12.1 pour des perchistes de plus de 85 kg, lui qui en fait 75. »

All Star Perche : la liste des engagés a été dévoilée

Avez-vous aperçu une différence entre ses sauts records ?

« Le second (6,18 m) est meilleur, il ne touche pas du tout la barre. Je ne vois pas comment il n’arriverait pas à faire un peu mieux dans les semaines qui viennent. J’ai souvenir de Bubka qui, en 1991, a battu 3 records du monde en salle en une semaine. »

 

Jusqu’où Mondo peut-il monter ?

« Il va aller très haut. Son potentiel tout de suite, c’est 6,20 m et plus. 6,21 m, 6,31 m... personne ne le sait. Il peut s’améliorer sur tous les déterminants de la perche. Et il est plein d’insouciance. »

 

Francis Laporte

Commentaire