Actualité sportive en auvergne



Photo © Photo Louis Fayet

Critérium de Marcolès : Romain Bardet conserve son trône

Devant un public nombreux, Romain Bardet a conservé son titre sur le Critérium de Marcolès, devançant Julian Alaphilippe et Lilian Calmejane au terme d’une course rythmée.

Cette saison, Romain Bardet avait décidé de ne faire que le Critérium de Marcolès. Sur ses terres, et comme l’année passée, le leader de la formation AG2R-­La Mondiale s’est imposé au terme d’une course animée. Concurrencé à l’applaudimètre par un Julian Alaphilippe en pleine forme ces dernières semaines et au sommet de sa cote de popularité, le Brivadois aux fortes attaches cantaliennes est parvenu à contenir la fougue du Montluçonnais pour inscrire son nom au palmarès une deuxième fois consécutive. 

Une course mouvementée du début à la fin


Mais avant ça, le sixième du dernier Tour de France aura dû s’employer. Bien épaulé par Alexandre Geniez et l’Aurillacois François Bidard, Romain Bardet est parvenu à tirer son épingle du jeu malgré les nombreuses attaques. Chahuté par l’enthousiasme d’un Julian Alaphilippe qui avait visiblement encore des fourmis dans les jambes après son succès sur la Clasica San Sebastian, le peloton n’aura finalement que très peu roulé groupé. 

Longtemps aux avant-postes, le Montluçonnais a poussé Romain Bardet à passer à l’action en sortant à son tour du peloton pour revenir devant à la mi-­course. Loin d’être refroidis par la démonstration de force de Romain Bardet, c’était au tour de Florian Vachon et Lilian Calmejane, accompagnés d’une poignée de coureurs amateurs, de tenter leur chance. Mais, à 15 tours de la fin, le peloton reprenait les fuyards. Tour à tour Julian Alaphilippe, Romain Feillu ou encore Yoann Offredo tentaient de prendre la poudre d’escampette. 

Encore une fois, c’est Romain Bardet qui prenait les choses en main et repartait prendre les commandes à l’avant. Finalement, c’est à seulement trois tours du terme que Romain Bardet portait l’estocade finale. Auteur d’une attaque tranchante, l’Auvergnat faisait exploser le peloton et seuls Julian Alaphilippe et Lilian Calmejane parvenaient à répondre. Mais le coureur d’AG2R­La Mondiale était trop fort et s’en allait s’imposer en solitaire dans les derniers hectomètres, laissant derrière lui le meilleur grimpeur du Tour de France régler Calmejane au sprint. Difficile de rêver mieux comme scénario pour les 20 ans du Critérium de Marcolès.

Les résultats :

Classement. 1. Romain Bardet (AG2R-La Mondiale), les 40 tours de 2,3 km en 2h33’45” ; 2. Julian Alaphilippe (Quick StepFloors), à 5’’ ; 3. Lilian Calmejane (Direct Enregie), m.t. ; 4. Alexandre Geniez (AG2R-La Mondiale), à 45” ; 5. Florian Vachon (Fortuneo Samsic), m.t. ; 6. Romain Lorcerie (Issoire Cyclisme), m.t. ; 7. Julien Bernard (Trek-Segafredo), m.t. ; 8. Jérémy Roy (Groupama-FDJ), m.t. ; 9. François Bidard (AG2R-La Mondiale), m.t. ; 10. Evaldas Siskevicius (Delko-Marseille)...
Premier amateur. Olivier Le Court de Billot (GSC Blagnac Vélo Sport 31).
Prix de l’élégance. Yoan Offredo (Wanty-Groupe Gobert). 
Premier local. François Bidard (AG2R-La Mondiale). 
Prix de la sympathie. Jérémy Roy (Groupama-FDJ). 
Prix de la combativité. Julien Bernard (Trek - Segafredo) 
Classement par points. Alexandre Geniez (AG2R-La Mondiale)
Commentaire