Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Clermont Foot : pas d'enflammade, mais un regard tourné vers le haut 

En plus de sa série de douze matchs sans défaite, le Clermont Foot a frappé un grand coup, samedi dernier, en allant s'imposer chez le leader, Lorient (0-1). Une sacrée opération pour les Clermontois, quatrièmes de Ligue 2, à trois points désormais du deuxième Lens. Mais l'heure n'est pas à l'enflammade dans les rangs auvergnats avant de recevoir le Paris FC, ce vendredi (20 heures ; rencontre à suivre en direct commenté sur notre site).

Une victoire chez le leader lorientais, une série d'invincibilité qui se prolonge avec désormais douze matchs consécutifs sans défaite, une quatrième place au classement, et en prime un joli rapproché sur les équipes de têtes (à trois points du deuxième Lens). A 13 journées de la fin de la phase régulière du championnat de Ligue 2, tous les voyants sont au vert pour le Clermont Foot, plus que jamais dans la course aux play-offs, pour ne pas dire plus.

Mais pas question de tomber dans une quelconque euphorie pour Pascal Gastien, l'entraîneur auvergnat. « On a fait de bonnes choses depuis le début de la saison, mais on est loin d’être arrivé. On ne va pas faire la gueule parce qu’on est quatrième, mais il n’y a pas de raison de s’enflammer. On bosse, les gars travaillent bien. On avance comme ça. Je ne pense pas d'ailleurs qu'on soit plus attendu qu'avant. Cela fait un petit moment qu'on est dans le top 5. »

Clermont Foot : retour de Johan Gastien face au Paris FC

Après la victoire ramenée du Moustoir samedi dernier et la très belle opération qui s'en est suivie au classement (avec la défaite de Lens à Châteauroux, le CF63 est revenu à trois points des Nordistes), le technicien clermontois n'a d'ailleurs pas constaté « plus d'enthousiasme cette semaine au sein de son groupe, ni une baisse de concentration. Tout le monde était comme d'habitude. »

"Le coach n'est jamais satisfait. Cela tombe bien, nous aussi"

Ce qui n'est pas pour déplaire au coach auvergnat, qui se garde bien d'attiser les braises d'une éventuelle effervescence au sein du groupe auvergnat. « Le coach nous fait rester les pieds sur terre, affirme Vital N'Simba, le latéral gauche clermontois. Surtout dans ses debriefs d'après-match, en pointant ce qui ne va pas. Il n'est jamais satisfait. Cela tombe bien, nous aussi  ».

Schaefer (Clermont Foot) : "On a besoin de notre public"

« ll faut faire preuve d’humilité, embraye de son côté Pascal Gastien. Il reste 13 matchs. Le seul interdit qu’on a, c’est de ne pas jouer. On a besoin de points. Il faut qu’on avance et qu’on reste sur ce qu’on fait actuellement. Il ne faut pas que l’enjeu prime sur ce qu’on est capable de faire. C’est ce qui nous guette aujourd’hui. Pour cela, il faut garder le même état d’esprit, continuer de faire ce qu’on sait faire, sans en rajouter, en faisant preuve d’humilité et de solidarité. »

Paris FC : La dernière venue de René Girard au Montpied avait fait des étincelles...

Une continuité sur laquelle a également insisté Vital N'Simba, qui n'a pas caché non plus que le groupe regarde vers le haut désormais. « On a un objectif ambitieux : être dans les cinq premiers. Pour l'instant, on y est. Maintenant, on veut aller le plus haut possible. » Au point d'essayer d'aller titiller Lens, le deuxième ? « Oui, répond sans détour l'Auvergnat. Et si on peut aller chercher Lorient, on ne va pas se priver non plus. On joue au foot pour gagner des matchs. Alors pourquoi ne pas penser aux premières places également ? » Cela passera par une victoire face au Paris FC, ce vendredi soir. Ce qui pourrait déclencher un peu plus d'effervescence autour du club auvergnat ?

 

Manuel Caillaud

Commentaire