Actualité sportive en auvergne



Photo © MARQUET Frédéric

Clermont Foot – AC Ajaccio en trois déclas

Le Clermont Foot a dilapidé ses derniers espoirs de disputer les playoffs en perdant à domicile face à Nancy (2-3) puis en s’inclinant la semaine dernière à Orléans (2-1). Pourtant, le groupe et son entraîneur refusent de vivre une fin de saison sans saveur. La réception de l’AC Ajaccio, ce vendredi (20 heures), est déjà une occasion de le prouver. Mais attention, les Corses ont besoin de points dans leur quête de maintien.

Pascal Gastien (entraîneur du Clermont Foot) : « Sincèrement, on n’est pas en roue libre. En tout cas ce n’est pas ce que je vois à l’entraînement. Puis, j’aimerais quand même qu’on finisse dans les dix premiers alors qu’il nous reste encore de gros matchs à jouer. Les joueurs ont discuté entre eux dès lundi. Je pense qu’ils éprouvaient le besoin d’en parler ce qui prouve à mon sens qu’ils ne sont pas démobilisés. On va jouer une équipe d’Ajaccio qui a besoin de points et qui va venir ici pour en prendre. On s’attend donc à un match engagé et difficile. Puis, ce n’est pas une équipe de voyous. Elle essaye de jouer et de toujours repartir de derrière. Cela devrait être un bon match. »

 

Jérôme Phojo (latéral droit du Clermont Foot) : « Le groupe s’est parlé en début de semaine. On s’est dit que si on refaisait des deuxièmes mi-temps comme face à Orléans, la fin de saison risquerait d’être très longue. Avec l’ambiance qui règne au sein du groupe on ne peut pas faire ça. On s’entend trop bien pour tout plomber sur les six derniers matchs. On n’a pas envie de ça, on a vraiment envie de prendre du plaisir, de jouer et de gagner les matchs pour finir le plus haut possible. Par ailleurs, ces derniers temps on a du mal à domicile alors qu’avant on était intraitable. Pour nos supporters, on a à coeur de redevenir injouable. »

 

Cédric Avinel (défenseur central de l’AC Ajaccio, passé par le Clermont Foot de 2011 à 2017) : « C’est toujours un plaisir de revenir à Clermont et de retrouver des amis. Mais vendredi il s’agira de jouer un match j’espère le gagner. La dernière défaite à domicile (1-2 face à Grenoble) a fragilisé notre position. On voulait gagner pour faire un grand pas vers le maintien. C’est raté. Nous n’avons plus que trois points d’avance sur le barragiste. Ce n’est pas la situation que l’on espérait. Dans notre situation, nous n’avons pas trop le choix. Nous avons besoin de points. Tous les matchs seront importants. Notamment celui à Clermont. Il y a beaucoup d’expérience dans le groupe comme Cavalli, Lejeune, Choplin, Gimbert, Coutadeur ou Leroy. On espère que cela nous sera utile pour assurer le maintien. »

Commentaire