Actualité sportive en auvergne



Photo © Thierry LINDAUER

Championnat AuRA : Clermont Athlé loin d’être au complet

Le Clermont Athlé convoite quelques titres aux régionaux individuels, ce week-end à Saint-Étienne. Parmi ses têtes d’affiche, cependant, Yann Chaussinand fait l’impasse et sa pépite Sasha Zhoya a préféré s’aligner au meeting national de Nancy

Combien de titres régionaux ce week-­end à Saint-­Étienne pour les athlètes auvergnats ? Difficile à évaluer, face à une opposition rhônalpine forcément dense. Une chose est certaine, sans sa pépite, Sasha Zhoya, recordman du monde cadet du saut à la perche (5,56 m) et du 110 m haies chez les 16 ans (13”05), le rayonnement de l ’athlétisme auvergnat aura moins d’éclat dans l’enceinte stéphanoise, en configuration championnat de France élite qu’elle accueillera le mois suivant.

Pour l’organisation, les membres du jury et nombre d’athlètes, ces régionaux serviront de répétition générale avant les France élite. Pas pour le cadet 2e année du Clermont Athlé, qui aurait pu être l’attraction du week-­end dans la Loire. La perspective d’amasser plusieurs titres régionaux motive moins l’étoile clermontoise que l’envie d’en découdre face à une forte concurrence. C’est la raison pour laquelle Zhoya, pourtant engagé à la perche et sur le sprint (100, 200 et 110 m haies) à Saint-­Étienne, a préféré opter pour le meeting national de Nancy.

Pas de régionaux non plus pour Yann Chaussinand, qui fait l’impasse à une semaine des championnats de France espoirs, qu’il voudra remporter à Châteauroux. Le Clermontois sera au repos ce week­-end, après avoir accumulé de bons concours au lancer de marteau et réalisé les minima pour les championnats d’Europe espoirs, avec un record porté à 72,15 m.

Des absents de marque, au CAA, mais tout de même quelques athlètes dont l’ambition sera de se mettre en évidence sur la nouvelle piste stéphanoise. Sur le sprint, Jenifer Gallais arrive avec les meilleurs chronos (100 et 200 m), datant de la saison dernière. La Clermontoise viendra dans le Forez prendre ses marques et se qualifier pour les France du mois suivant sur le 200, qu’elle courra pour la première fois de la saison.

Bryan Mucret espère redevenir le n°1

En saut en longueur, le titre sera accessoire pour le cadet Bryan Mucret, voulant surtout reprendre la première place au bilan français pour prétendre à une sélection internationale. Récemment, le cadet du CAA a sauté à 7,18 m et il voudra améliorer cette performance dans un concours hommes promettant d’être très disputé avec près de dix athlètes à plus de sept mètres. Ils sont encore plusieurs à se présenter à SaintÉtienne avec la meilleure perf d’engagement, à l’image des Clermontois Nathan Nsakala au 110 haies juniors (14”10), Jordan Terrasse au 400 haies juniors (52”74) ou Clément Maisonneuve au javelot espoirs (64,84 m).

Chez les dames, les espoirs auvergnats de victoire seront également portés par Irène Donzelot au disque, un cran au­-dessus avec un jet à 56,86 m et en l’absence de la vice-­championne olympique Mélina Robert-­Michon. Sur le tour de piste, les regards seront braqués sur la Clermontoise Marjorie Veyssière, possédant le meilleur temps des engagées en 54”21.

Côté vichyssois, Claire Privat aura pour objectif de se qualifier pour les France élite, sur le 800 m, ce qui semble dans ses cordes si elle renouvelle son meilleur chrono de l’an passé (2’09”68). À suivre aussi, les juniors Bastien Fouilhoux (CAA) et Tristan Gauvin (Thiers) en demi­-fond, la perchiste Charlotte Iva (CAA), engagée avec un saut à 4,20 m, ou encore la sprinteuse Emmy Godefroy (Moulins), cadette qui a couru le 100 m en 12” 35. De bons espoirs de podium, mais cette liste n’est pas exhaustive.

 

Raphaël Rochette

Commentaire