Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Ces Issoiriens sont héroïques !

Malmenés par une équipe de Mauléon accrocheuse, les Issoiriens ont encore passé un tour dans ces phases finales de championnat de France de Fédérale 2 (victoire 15-11). Les voici en demi-finale grâce notamment à une défense héroïque dans les dix dernières minutes.

Le résumé. Une rencontre âpre et disputée. Une rencontre qui s'est jouée dans les ultimes minutes. Une rencontre de phase finale en somme. Face à une équipe de Mauléon qui n'a rien lâché, les Issoiriens ont dû redoubler de courage et d'abnégation pour se sortir du guépier proposé par les Basques. 
Ce samedi après-midi à Saint-Médard-de-Mussidan, les hommes du Christophe Rodier ont véritablement souffert. A dix minutes de la fin, Issoire était d'ailleurs mené de deux points (11-9). Sans une faillite au pied du buteur basque Patxi Asceri, l'écart aurait pu être bien plus important. Mais qu'importe... les « mauve et noir » eux n'ont pas laissé trop de points en route. Bourliaud, auteur d'un 4/6 au pied, inscrivait la pénalité permettant à Issoire de passer devant au score à la 71e minute de jeu (12-11). Issoire creusait définitivement l'écart grâce à un drop opportuniste de Charles Villate à 15 mètres des poteaux mauléonais (15-11, 76e).

Le reste appartient à l'histoire et à un groupe qui ne lâche jamais rien. Les Issoiriens ont mis les barbelés pendant dix minutes alors que les Basques poussaient pour inscrire l'essai de la victoire. Mais la défense auvergnate n'a jamais craqué et n'a jamais laissé le moindre centimètres à leurs adversaires. L'arbitre M. Alejo finissait enfin par siffler la fin du match et libérait ainsi les hommes de Christophe Rodier. Ils sont désormais qualifiés en demi-finale soit face à Mazamet soit face à Pamiers. 

 

Le chiffre : 11. Comme le nombre de points laissés au pied par le buteur de Mauléon (3 pénalités et une transformation). Des tentatives pourtant dans les cordes de Patxi Asceri. Au final, ces points laissés en route pèsent cher dans la balance. Ils auraient permis à Mauléon de fructifier sa domination et de laisser Issoire à distance. Au lieu de cela, les Auvergnats sont toujours restés au contact avec les conséquences finales que l'on connaît.

 

L'homme du match. Jérémy Pradeau fut encore une fois à la pointe du combat. En première période, le troisième ligne centre est revenu en catastrophe pour défendre après un coup de pied à suivre (20e). Sur cette action, il a même pris de vitesse l'ailier adverse, Rémi Laplace. Présent en touche et auteur de quelques charges rageuses dont il a le secret, Pradeau a été exemplaire. Il est sorti à l'heure de jeu remplacé par Mehdi En Naihi qui a pris le relais de son partenaire.

 

La fiche technique. 

MUSSIDAN?(Stade des Mauries).?Beau temps chaud, terrain inégal. 1.200 spectateurs environ. Score à la mi-temps : 8-6 pour Mauléon. Arbitre : M. Alejo (Nouvelle Aquitaine).  

Pour Issoire.?Un drop de Vilatte (79e), quatre pénalités de Bourliaud (3e, 25e, 51e, 71e). 

Pour Mauléon.?Essai d’Héguiaphal (29e), deux pénalités d’Ascéry (6e, 60e).

Evolution du score. (3-0, pour Issoire), 3-3, 6-3, 6-8 (m-t), 9-8, 9-11, 12-11, 15-11.      

Cartons jaunes.?A Issoire : Causse (60e).

Arnaud Clergue

Commentaire