Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Ce sera forcément particulier pour le HBCAM 63

Le HBCAM 63 doit tourner la page du changement d’entraîneur, entériné en début de semaine, pour réussir la réception de Narbonne, ce samedi (21 heures), à Fleury.

On a connu plus simple. Le HBCAM 63 vit en effet une étonnante semaine avec le remplacement de son entraîneur Sébastien Modenel, en place depuis un an et demi. La responsabilité technique de l’équipe de Nationale 1 féminine est en effet désormais assurée par le seul Jamal El Kabouss.

Et sa mission est on ne peut plus claire : passer de la deuxième à la première place, celle qui ouvre les portes de la D2. Pour cela, le HBCAM 63 dispose de neuf matchs pour grignoter son point de retard sur Toulouse et ainsi passer de dauphin à leader.

« On doit d’abord ne pas commettre d’erreurs et attendre aussi un faux pas de Toulouse, résume Jamal El Kabouss. Si Toulouse n’en fait pas, il aura mérité sa montée car il aura commis moins d’erreurs que nous. Mais personnellement, par ambition et non par orgueil, je pense que notre place est devant et on va faire le nécessaire pour le démontrer mathématiquement. »

Le président a parlé aux joueuses

Cela commence par la réception de Narbonne, ce samedi (21 heures), à Fleury. Dans un contexte particulier donc en raison du changement d’entraîneur. Cela impose une nouvelle pression sur tous les acteurs du projet de montée. Elle existait déjà hier. Elle est toujours aussi forte aujourd’hui, voire un peu plus encore.

« Il y a un peu de cela, concède l’entraîneur, mais en interne cela ne change pas énormément pour nous. Le président et les dirigeants ont rencontré le groupe mardi soir. C’est l’accélération du changement qui met un peu la pression. Cela s’est fait plus vite que prévu. »

Sur le terrain, là où tout se décide, il faudra parvenir à museler un adversaire revanchard. Narbonne, alors premier, avait été corrigé chez lui (33-­46). Et depuis ce match aller, il est rentré dans le rang. Il occupe la septième place, mais ses derniers résultats attestent d’une réelle montée en régime.

Pour cela, Narbonne a retrouvé un handball particulièrement alerte aussi bien sur attaque placée avec beaucoup de duels, que sur le jeu de transition. Et ses individualités peuvent surtout tirer le groupe vers le haut. Cette équipe possède les arguments pour poser des problèmes à n’importe qui.

« Bien sûr que je me méfie, répond l’entraîneur du HBCAM 63. Je sais aussi ce qu’on peut leur proposer. Si on se met en ordre de marche, on est en capacité de gagner. Tout dépendra de nous. »

 

Le groupe :

HBCAM 63. Guilabert Segura, Ferreira ; Benay, Tré, De Almeida, Djabour, Blezes, Ngoulou, Morgado, L. Modenel, V. Modenel, Sousa, Soubies, Delaume, Mouton.

 

Jean-François Nunez

Commentaire