Actualité sportive en auvergne



Photo © Pierre COUBLE

Brive - ASM : le Stadium réussit bien à Clermont ces dernières saisons

Depuis 1939, quarante-cinq matchs ont opposé Clermontois et Brivistes au Stadium. Une longue histoire entre les deux clubs, où l'ASM a connu des hauts et des bas. Même si ces dernières années, les Auvergnats ont fait de l'enceinte corrézienne leur « deuxième maison ». Avant ce 100e derby, ce dimanche (16 h 50), retour sur une affiche vieille de quatre-vingts ans.

En 1939, le Top 14 ne s'était pas encore auto-proclamé « meilleur championnat du monde ». D'ailleurs, le Top 14 n'existait pas. Les supporters de rugby n'avaient pas pour seul chant « Ici, ici c'est [insérer le nom du club que vous supportez] ». Pourtant l'affiche Brive - Clermont existait déjà. Et ce dimanche, après quatre-vingts ans d'histoire, le centième derby du Massif central sera la 46e confrontation entre Corréziens et Auvergnats au Stadium de Brive. Une histoire octogénaire où les Clermontois ont connu des hauts et des bas. Comme une vieille histoire d'amour. 

 

Des années 90 compliquées pour l'ASM

1989. Années des noces d'or de l'affiche Brive - ASM. Cette saison-là, l'ASM, emmenée par un Dominique Gaby de gala auteur d'un triplé, s'offre une victoire de prestige lors du Challenge Yves-du-Manoir (9-25). Une dernière victoire avant l'hécatombe, dans les années 90. De ce dernier succès, le 10 mars 1989, jusqu'au succès suivant, le 15 avril 2001, les Clermontois ne remportent pas la moindre rencontre au Stadium. Alors que le CA Brive connaît l'une des plus belles décennies de son histoire, avec un titre européen en 1998 et une finale en 1997, les « jaune et bleu » arrivent tout de même à réaliser deux matchs nuls. Le 20 octobre 1990 (18-18), et le 2 février 1997 (12-12). 

Pour le reste, ces douze années de disette ont été marquées par quelques « claques ». D'un 30 à 6 le 24 août 1991, à un 36 à 10 le 3 octobre 1993, en passant par un cinglant 45 à 17, le 17 août 1998.

 

Clermont reste sur une belle série

Oui mais voilà. Tout ne dure qu'un temps. Et après cette belle série de douze ans sans connaître la défaite contre le « rival » clermontois, les Corréziens ont fini par accuser le coup. Ces dix dernières années, depuis le 9 septembre 2009 (9-9), les Asémistes n'ont perdu que deux fois en sept rencontres, et restent sur une série de quatre derbies remportés. 

Cela a commencé il y a cinq ans, en marge de la 2e journée du Top 14 cuvée 2014-2015. Le 23 août 2014, les joueurs de Franck Azéma l'avaient largement emporté 21 à 6 en terres corréziennes. Quatre ans plus tard, le 10 mars 2018, dans des conditions dantesques et une pelouse du Stadium gorgée d'eau, l'ASM s'était imposée 9 à 11, bien emmenée par une charnière William Hutteau - Dorian Lavernhe... inexpérimentée.

 

Bilan global

En quatre-vingts ans d'histoire, l'affiche Brive - ASM aura connu de nombreux rebondissements. Illustrant - parfois - les dynamiques des deux clubs à travers le temps. Et bien que les Brivistes marquent le pas depuis quelques années, le bilan global parle en leur faveur.

Sur quarante-cinq rencontres disputées, les Brivistes en ont remporté vingt-six, loin devant les treize victoires auvergnates.

 

 

 

Et ce dimanche, pour la troisième journée de Top 14 au Stadium, s'écrira une nouvelle page dans cette histoire octogénaire.

Commentaire