Actualité sportive en auvergne



Photo © Richard BRUNEL

Azéma (ASM) fait le point sur les jokers "coupe du monde"

Jacques Brunel a annoncé ce mardi son groupe pour préparer le mondial japonais. Huit Clermontois sont concernés. Quatre autres joueurs seront également mobilisés avec d'autres nations (Laidlaw avec l'Ecosse, Yato et Tuicuvu avec les Fidji et Nanai-Williams avec les Samoa). L'occasion pour Franck Azéma de faire un premier point sur les besoins de l'ASM concernant les jokers Coupe du monde.

Par rapport à la liste annoncée ce mardi, les choix concernant vos joueurs vous semblent-ils cohérents ?

« Oui, cela me semble cohérent par rapport à ce que l'on a vu sur la fin de saison et même sur l'ensemble de l'exercice. Après, on peut disserter autour du cas de Morgan (Parra). On sait que cela s'est joué au mois de février. Mais il y a aussi le fait qu'il soit actuellement blessé. »

 

Justement, où en est Morgan Parra avec cette blessure à la cheville ? 

« Il a encore quinze jours de rééducation. Puis, il va reprendre progressivement pour pouvoir revenir avec nous. On va voir l'évolution. Il est parti pour quinze jours à Saint-Raphaël de manière à optimiser un maximum les choses. »

 

Avez-vous déjà réfléchi sur vos éventuels jokers « Coupe du monde » ?

« Nous avons déjà besoin d'aller chercher une paire de piliers. Car Etienne Falgoux et Rabah Slimani ne seront pas avec nous en début de saison. Nous sommes aussi en train de regarder pour un profil de demi de mêlée. Comme Kévin Viallard est blessé longue durée (blessé au genou, NDLR), il nous reste Charlie Cassang et Morgan Parra. A l'ouverture, nous aurons Jake McIntyre, Marc Palmier et Isaia Toeava qui peut évoluer à ce poste-là. Morgan Parra peut aussi y glisser. C'est donc pour cela qu'il nous faut un demi de mêlée. Ensuite, nous avons besoin de deux trois quarts polyvalents couvrant les postes d'ailier et de centre. Mais plutôt profil ailier car nous avons Peter (Betham) qui peut jouer au centre, tout comme Tani Vili. Apisai Naqalevu, George Moala et Léo Treilles seront également avec nous. En attendant bien sûr la reprise de Samuel Ezeala. Je pense que nous pourrons l'avoir en entraînement collectif lors de la deuxième quinzaine d'août. En gros, nous avons la possibilité de faire deux jokers en première ligne, et cinq sur tous les autres postes. »

 

A l'arrière, vous comptez également beaucoup sur le jeune Donovan Taofifenua, actuellement avec l'équipe de France U20...

« Oui, effectivement. Il effectue une bonne Coupe du monde avec les U20. Nous avons beaucoup investi sur lui cette saison concernant sa réhabilitation après un problème à un genou. Nous voulions le remettre efficacement sur pied. Il a peu joué cette saison et il a l'air plutôt en forme. C'est un joueur qui a énormément de gaz. »


Votre souhait reste d'avoir tout le monde à la reprise...

« Le but, c'est d'avoir tout le monde à la reprise le 17 juillet, effectivement. »

Propos recueillis par Christophe Buron

Commentaire