Actualité sportive en auvergne



Photo © Jean-Louis GORCE

Atman Toubani (Chamalières) : "Le gage d'un bon match"

D’un côté, Chamalières se présentera au complet après deux semaines d’un travail appliqué et de l’autre Aix-Venelles arrivera ce samedi à Chatrousse en pleine bourre. « C’est le gage d’un bon match », assure Atman Toubani, espérant un coup de ses filles, contre l’actuel 6e de Ligue A féminine.

Chamalières face à Aix-Venelles. L’affiche de ce samedi soir (20 heures) au gymnase Chatrousse devient un classique de la Ligue A féminine. Les deux équipes ont pris l’habitude de se rencontrer mais ce sont des matchs qui tournent à chaque fois en faveur de la formation des Bouches-du-­Rhône.

« Contre Venelles, on a toujours été frustré, confie Atman Toubani, l’entraîneur chamaliérois. On a pourtant l’impression qu’on peut les battre, qu’il y a quelque chose à faire contre elles… » Mais la saison dernière, Venelles a gardé la main ; idem lors du match aller remporté 3-­1 le 30 novembre. « On aurait pu aller au 5e set », regrette un peu le coach chamaliérois, dont l’équipe était encore « en phase d’expérimentation » lors de cette 7e journée.

« Toujours frustré contre Venelles »

Ce n’est plus le cas durant cette deuxième partie de saison, le VBCC ayant trouvé sa bonne formule mais le rendement de Venelles a lui aussi considérablement augmenté. « Venelles est sur une super dynamique (7 victoires sur les 8 derniers matchs, ndlr), tient à souligner Atman Toubani. Elles viennent de battre 3­-0 Béziers (le 5e , ndlr) en faisant un gros match. Là, elles ne sont pas bonnes à prendre, ce n’est pas le moment de les jouer… » Hasard du calendrier, le VBCC va pourtant devoir s’y coller. Avec tout de même quelques espoirs de contrarier les plans adverses, même si sa situation au classement est nettement moins reluisante (12e, avec 3 points d’avance sur le seul relégable, Quimper, ndlr).

D’autant que les Panthères ont eu quinze jours, depuis leur défaite 3­-1 à Paris, pour bien préparer cette réception. Et au vu du contenu des entraînements, Chamalières, dont le groupe est au complet (10 joueuses), aura une bonne carte à jouer, selon son entraîneur. « Les filles se sont vraiment beaucoup engagées, physiquement et mentalement, lors des séances. Si elles arrivent à reproduire tout ça, c’est le gage d’un bon match, très intéressant à suivre pour le public. »

Du spectacle et peut-­être au bout des points précieux dans la quête du maintien pour Chamalières. En tout cas, Atman Toubani pronostique une rencontre accrochée. « Je vois bien un match qui va durer ». À ses joueuses de ne pas le faire mentir.

Raphaël Rochette

Commentaire