Actualité sportive en auvergne



Photo © AFP

Alaphilippe meilleur grimpeur ; Bardet, premier Français

Le Tour de France 2018 s'est achevé ce dimanche sur les Champs-Elysées à Paris. Une dernière étape remportée par le sprinter norvégien Alexander Kristoff (Emirates). Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), vainqueur de deux étapes, termine meilleur grimpeur de cette Grande Boucle. De son côté, Romain Bardet (AG2R La Mondiale) finit premier Français au général : 6e, à 6'57" du grand vainqueur, le Britannique Geraint Thomas (Sky).


Voilà, c'est fini... La 105e édition du Tour de France s'est terminée ce dimanche. Sans surprise, cette ultime étape s'est jouée au sprint. Le Norvégien Alexander Kristoff a été le plus rapide. Il a devancé John Degenkolb (Trek-Segafredo) et Arnaud Démare (FDJ-Groupama).

Pour la troisième fois en trois ans, un Auvergnat va monter sur le podium des Champs-Elysées. Après Romain Bardet, 2e et 3e du classement général lors des deux dernières éditions, c'est Julian Alaphilippe qui va être à l'honneur cette année. Le nouveau "chouchou" du public français, vainqueur de deux étapes lors de cette édition 2018 (au Grand Bornand et à Bagnères-de-Luchon), termine meilleur grimpeur de cette Grande Boucle. Pour sa deuxième participation seulement au Tour de France, le Montluçonnais (33e du général, à 1h 28 08" de Thomas) repart avec un maillot distinctif.

Cinquième Top 10 consécutif pour Bardet



Pour Romain Bardet, le célèbre dicton « jamais deux sans trois » ne s'est pas vérifié. Le Brivadois, sur lequel reposaient les chances françaises au classement général, n'a pas réussi à monter pour la troisième fois de suite sur le podium. L'Auvergnat, qui a perdu trois équipiers lors de la première semaine, termine ce Tour 2018 à la 6e place (à 6'57" du Maillot Jaune) et premier Français. C'est la cinquième fois consécutive que le leader de la formation AG2R La Mondiale figure dans le top 10. La preuve d'une belle régularité.

«  Cinq », c'est aussi le chiffre à retenir pour Florian Vachon. Le Montluçonnais de la formation Fortunéo-Samsic a bouclé son cinquième Tour de France de suite. L'Auvergnat, dont la mission première était de protéger son leader Warren Barguil, a pris la 99e place du général, à 3h 13' 47" du vainqueur.
Commentaire