Actualité sportive en auvergne



Plus Natation
Photo © Pierre Couble

Meeting national : Mathieu brille, l'ASM engrange

Attendu sur le 200 dos, le champion de France en titre n’a pas déçu. Geoffroy Mathieu a réalisé ce dimanche à Chamalières la meilleure perf à la table de cotation, malgré l’absence de concurrence.

Déjà en évidence la veille, avec deux victoires à son actif, Geoffroy Mathieu a signé la perf du jour, hier, en clôture du 36e meeting national de l'ASM Chamalières Natation.

En finale A du 200 dos, le jeune Clermontois, 20 ans, a quasiment égalé son record de l'année, à deux centièmes près (2'00"93), dans un contexte pourtant peu propice à la performance, vu le manque de concurrence.

Le meeting a en effet souffert hier de la défection de la forte délégation du Mulhouse Olympique Natation, ultra-dominateur samedi dans le grand bassin chamaliérois.

Le gâteau, sans cerise


Les Alsaciens et quelques autres sont partis après les séries du matin, sans égard pour les finales de l'après-midi. De fait, le programme a été déroulé à toute vitesse et certaines finales ont manqué d'allure, et plus dommageable encore, carrément de concurrents, à l'image du 400 4 nages disputé par le seul Ryan Ferre (Annecy)...

Attendu sur sa distance fétiche, Geoffroy Mathieu a fait fi de cette absence d'adversaires de valeur pour enflammer le 200 dos, remporté haut la main devant son coéquipier, Baptiste Colomas.

Son entraîneur, Bruno Verweirde, a apprécié, du bord du bassin, chrono en main. Même s'il espérait que son protégé nagerait sous les deux minutes.

« Il a manqué la petite cerise (sur le gâteau), quelques dixièmes. Par contre, Geoffroy a bien nagé. Beaucoup mieux qu'au Luxembourg, où il était à la bagarre avec le 6e mondial (le Hongrois Peter Bernek, ndlr) et l'a battu. Il donne près de dix coups de bras en moins pour faire le même temps (2'00''91, le 28 janvier, ndlr). En termes de propulsion, c'est génial. »

Verweirde soulignait également la bonne prestation de Colomas, 17 ans, dont il espère qu'il se qualifiera pour les France élite au vu de ses progrès à chacune de ses sorties.

Pour l'ASM Chamalières, Philippe Ferrière avait également pas mal de raisons d'être « satisfait » de cette dernière journée de compétition. En particulier, les jeunes Asémistes ont été à la hauteur des espoirs placés en elles, en allant chercher des victoires, assorties de bons chronos. Brillante samedi en finale A du 200 crawl, Lucie Fioux s'est de nouveau imposée en nage libre, sur l'aller et retour, avant de finir par un autre podium (2e) au 400 m.

Meeting également bien plein pour Astrid Vincent, vainqueur du 200 papillon après sa 2e place la veille sur 100 m. Et pour Lola Mallet, qui a ouvert le palmarès hier en devançant Astrid sur le 200 4 nages.

Toutes trois sont attendues sur le devant de la scène, dans quinze jours, à Saint-Etienne. Là, il s'agira de se qualifier pour les France élite.


Les résultats :

Dames. 200 4 nages. 1. Lola Mallet (ASM Chamalières), 2'25''19 ; 2. Astrid Vincent (ASM), 2'27''59. 100 nage libre. 1. Lucie Fioux (ASM), 59''92. 200 brasse. 1. Estelle Pedergnana (Annecy), 2'42''18 ; 3. Mallet, 2'45''41. 100 dos. 1. Lola Pothet (Annecy), 1'07''70. 200 papillon. 1. Vincent, 2'25"11 ; 2. Verdier, 2'29"61. 400 NL. 1. Mathilde Boher (Canet 66), 4'24''59 ; 2. Fioux, 4'34''15.

Hommes. 400 4 nages. 1 Ryan Ferre (Annecy), 4'51"39. 200 NL. 1. Théo Cacheux (Stade Clermontois), 1'57"08. 100 brasse. 1. Alexandre Barry (ASM Chamalières), 1'06''95. 200 dos. 1. Geoffroy Mathieu (Stade), 2'00''93 ; 2. Baptiste Colomas (Stade), 2'09''73. 100 papillon. 1. Sam Plewinski (Annecy), 58''62.

Commentaire