Actualité sportive en auvergne



Sports-Auvergne Handisport
Photo © Franck Boileau

Jeux paralympique / Lemoine : « Objectif podium ! »

Médaillé d’argent à Londres au fleuret par équipe, le tireur de la Rapière de Chamalières vise un nouveau podium pour sa deuxième participation aux jeux Paralympiques. Pour Ludovic Lemoine, ce serait l’aboutissement de longues années de préparation.

« Je vais aborder ces Jeux de Rio avec la même motivation qu'à Londres : faire en sorte d'être prêt le jour J et aller le plus haut possible, avec bien sûr l'objectif podium. » Avant de s'envoler pour le Brésil, Ludovic Lemoine, capitaine de l'équipe de France d'escrime handisport, affichait sa grande détermination.

Champion du monde en titre par équipe

Le tireur de la Rapière de Chamalières vise une nouvelle médaille aux jeux Paralympiques, après avoir décroché l'argent avec ses copains tricolores du fleuret, en 2012. Le Puydômois pourrait même doubler la mise, puisqu'il est qualifié à la fois en individuel, au sabre, une compétition qu'il disputera ce lundi, et par équipe dans une autre arme, le fleuret, épreuve se déroulant le 16 septembre.

Ses meilleures chances ? « C'est plus avec l'équipe de France, avance Ludovic Lemoine. Ça va être compliqué, mais le jeu est ouvert. Par équipe, même si le niveau est très serré, on est quand même vice-champion paralympique et champion du monde en titre. Donc, on a des cartes à jouer ! »

Modeste, le résident de Lempdes a tendance à valoriser davantage le collectif que ses propres performances, pourtant de très haut niveau depuis 2011 et sa médaille d'argent au fleuret aux championnats d'Europe. « Moi, je ne prétends jamais qu'une médaille est acquise. Je fais toujours un petit complexe d'infériorité. Mais le fait est qu'en individuel, j'ai été médaillé sur toutes les grandes échéances de l'olympiade. Ça veut bien dire que c'est possible (de l'être à nouveau, à Rio). »

« Un rêve de gosse à Londres »

À 30 ans, le Chamaliérois est un habitué de ces joutes internationales et compte bien se servir de son expérience pour toucher au but. « J'ai réussi à gagner en constance sur les résultats, à trouver ma place sur le circuit international […]. Ce qui était beau à Londres, c'est que j'ai vécu un rêve de gosse. Cela faisait quinze ans que je courais après une participation aux Jeux. C'était magique. À Rio, ce sera plus les Jeux de l'expérience, de la maturité. Je vais me focaliser tout de suite sur l'objectif sportif. »

L'Auvergnat sait d'avance qu'il aura peu de temps pour profiter de l'ambiance générée par cette grande fête du handisport, dans et autour des sites. « On est vraiment la tête dans le guidon d'un bout à l'autre de notre présence sur place. Bien sûr, si on peut faire une petite visite au Pain de sucre, ça ne se refuse pas. Mais à Londres, en quinze jours, on n'a fait qu'une sortie de deux heures, c'est tout… »

Pas de tourisme au programme, Lemoine et les Bleus sont à Rio pour concrétiser de longs mois de préparation. « On est passé par une période très dure. Par deux ans de qualifications, où il a fallu qu'on se donne à 100 % pour gagner sa place aux Jeux. C'était très usant, psychologiquement et même physiquement. »

Bien entouré à Rio par son maître d'armes de la Rapière, Thierry Metais, et son préparateur mental, Benoît Heintz, Ludovic Lemoine sera dans les meilleures conditions pour atteindre son objectif. Il sait toutefois que « le plus dur est encore devant ». « On a fait 90 % du chemin », ajoute l'escrimeur, en référence à tout le travail accompli avec son staff depuis son retour de Londres. Reste à ne pas perdre le bon cap ces jours-ci sur les pistes d'escrime de la Youth Arena de Deodoro…

Bio express

État civil. Né le 25 mai 1986 à Vannes (Morbihan).

Résidence. Lempdes.

Profession. Conseiller clientèle entreprises.

Club. Cercle d'escrime de la Rapière de Chamalières.

Palmarès. Paralympiques 2012. Argent fleuret par équipe. Mondiaux 2015. Or fleuret par équipe, bronze sabre. 2013. Bronze sabre, bronze sabre par équipe. 2010. Bronze fleuret par équipe. Europe 2014. Bronze fleuret, argent sabre par équipe, bronze fleuret par équipe. 2011. Argent fleuret.

Commentaire